Stage apostolique des sœurs du séminaire auprès des enfants de la rue au centre Intiganda

estagioapostolocio.1[Province d’Afrique Centrale] Le centre Intiganda (1) est un centre des Frères des  Ecoles Chrétiennes qui encadrent les enfants et les jeunes vivant dans la rue et  d’autres jeunes en difficulté, « cas sociaux ».

Le document du Synode sur l’Afrique souligne que : « La famille est le sanctuaire de la vie et une cellule vitale de la société et de l’Eglise. C’est là que les membres apprennent à aimer en étant aimés gratuitement, à  respecter les autres, à connaitre le visage de Dieu en recevant la première révélation d’un père et une mère pleins d’attention. Chaque fois que ces expériences fondatrices font défaut c’est l’ensemble de la société qui souffre violence ». Africae Munus n°42. Nous constatons que ces paroles sont une réalité surtout dans notre monde d’aujourd’hui. Au cours de notre stage apostolique dans le centre Intiganda, nous avons découvert que beaucoup d’enfants quittent leur cellule vitale à cause de problèmes familiaux comme : les conflits entre parents, la pauvreté, les parents séparés ou morts, et même parfois des parents qui chassent leurs enfants. Toutes ces difficultés entraînent les enfants à prendre la route pour chercher la paix, la protection, la liberté, la vie, etc. Dans le centre Intiganda, les frères et les laïcs sont là pour encadrer les enfants, comme saint Jean Paul II nous le demande dans son exhortation apostolique Ecclesia in Africa : « Il faut donc    aider les jeunes à vaincre les obstacles à leur épanouissement : tel que l’analphabétisme, les désœuvrements, les drogues » (n° 93).

Dans ce cadre, nous aussi, nous avons partagé avec les enfants les petits travaux du centre comme balayer, faire les nettoyages,  cultiver, etc. Nous avons partagé la prière ensemble et nous leur avons appris les prières, les chants, jeux etc. Nous avons dialogué en les écoutant et en leur donnant des conseils pour ne plus retourner dans la rue. Leur souffrance nous a touchées, ils ont vu et vécu ce qu’ils ne devraient pas vivre et voir comme enfants. Ils passaient la nuit dans la rue, dans les cimetières, sous les ponts et se prenaient en charge pour tout.  Malgré leur vécu, ils ont un visage gai grâce à l’éducation de ce centre. Ils ont soif de connaitre davantage Dieu et d’autres connaissances intellectuelles. Il y a ceux qui arrivent pour aller à l’école ou pour reprendre le chemin de l’école : primaire, secondaire et école  professionnelle et à s’intégrer dans leurs familles.

Ils nous ont évangélisés par leur patience et leur joie, leur compréhension de l’autre et leur pardon. Nous avons constaté qu’ils ont besoins d’être écoutés pour guérir leurs blessures. Nous les portons dans notre cœur et c’est aussi une occasion de prier pour la famille d’aujourd’hui.

Merci Seigneur pour ce temps de grâce accordé par la  communauté.

                                                                            Sœurs du Séminaire en stage apostolique 

Intiganda (1) : ça veut dire les courageux, le centre porte le nom qui stimule les enfants.

 estagioapostolocio.2

Views: 2 089