Béatification de 60 martyrs vincentiens à Madrid: “Témoins et prophètes de la foi et de la charité”

La Famille Vincentienne, au nombre de 3 000, s’est rassemblée pour ce grand évènement avec nos Supérieurs Généraux et plusieurs membres de leurs Conseils.

Des Vêpres solennelles ont eu lieu la veille, dans la Basilique de la Médaille Miraculeuse, où les supérieurs généraux ont salué l’assistance; des proches des martyrs ont présenté leurs témoignages. Une  magnifique comédie musicale “Premiers pas” a évoqué l’origine de notre charisme. Elle a été réalisée par des étudiants de l’école « Immaculée-Marillac ». Enfin une veillée de prière sur la vie du nouveau bienheureux, animée par les JMV, a clôturé la soirée.

Le 11 novembre s’est déroulée la Béatification, à Madrid, présidée par le Délégué du Pape François, le Cardinal Angelo Amato, Préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints, concélébrée par le cardinal Osoro, Archevêque de Madrid, et cinq autres cardinaux, le nonce du Saint Père en Espagne, les évêques, les vicaires épiscopaux et de nombreux prêtres vincentiens et diocésains.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au cours de la béatification, le cardinal Angelo Amato a déclaré: “Célébrer les martyrs, c’est célébrer l’amour de Dieu”. Il s’est souvenu qu’«en Espagne, il y a souvent des béatifications de martyrs», «l’Église le fait dans un double but: inviter les fidèles à rester fermes dans la foi et encourager le peuple à éviter la terreur de ces années sombres. Pour cette raison, les martyrs sont «une occasion d’exalter la force du bien qui l’emporte sur le mal».

“Dans ces années, ni la vie, ni les idées différentes n’ont été acceptées», a poursuivi le Préfet des Causes des Saints, “il semblait que le seul objectif était d’anéantir l’Eglise Catholique.” C’était un vandalisme aveugle et ignorant, une tempête qui parcourait la nation violemment, en la recouvrant de cadavres “. Dans ce contexte, les martyrs ont été assassinés pour une seule raison : être catholique. Le trésor de la charité de ces témoins a provoqué la colère de ceux qui étaient en faveur des faux prophètes et qui les encourageaient à détruire l’Église et à tuer. Malgré cela, les témoins de la foi ont répondu avec générosité au prix du sacrifice de leur vie.

Pour le cardinal Amato, les martyrs nous invitent à suivre leur exemple de foi et de charité dans notre vie quotidienne, et à prier pour les bourreaux, nous offrant ainsi le don du pardon. “Nous ne pouvons, ni ne devons oublier ces martyrs, parce qu’ils sont un témoignage de la vie chrétienne, et nous ne devons pas non plus, oublier cette tragique histoire, pour que jamais ne se répéte cette vague de fratricides haineux “, a-t-il conclu.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A la fin de la cérémonie, le cardinal Osoro, archevêque de Madrid, a souligné que «l’Eglise ne peut oublier ses enfants qui ont versé leur sang comme le Christ». Il a également souligné que “Madrid est une église de martyrs, où sont vénérés les restes de 440 saints et bienheureux martyrs du XXème siècle qui reposent dans notre Province Ecclésiastique, et il a demandé à tous d’intercéder” pour la concorde, la paix et l’avenir de toute l’Espagne”.

Enfin, le Supérieur général de la Congrégation de la Mission et des Filles de la Charité, le père Tomás Mavric, a mis en valeur le témoignage de ses frères en déclarant que “ces membres de la Famille Vincentienne suivaient avec fidélité deux expériences décisives commencées par saint Vincent de Paul: la charité et la mission: que leur béatification soit pour nous tous un stimulant pour grandir dans la fidélité à notre vocation. “

Dans l’après-midi, une Rencontre de Prière a eut lieu dans le sanctuaire “Cerro de los Ángeles », dédié au Sacré Cœur de Jésus dans le centre de l’Espagne, où le roi Alphonse XIII a consacré l’Espagne au Sacré-Cœur. Ce sanctuaire a été détruit pendant la guerre et reconstruit plus tard. Dimanche, les festivités se sont terminées par une messe d’action de grâce à la cathédrale de Santa Maria la Real de la Almudena, a été présidée par l’archevêque de Madrid.

Views: 297