Instruments de Dieu : une réponse au COVID-19

[Province de l’Inde du Sud] Les Sœurs de la Communauté de la Maison Provinciale, nous répondons à la demande d’aide en raison du Covid-19 en distribuant des kits d’approvisionnement et de produits d’hygiène à 1 500  familles des quartiers pauvres, ainsi qu’aux travailleurs migrants et autres personnes sans abri. Nous achetons ces provisions dans des magasins discount avec l’aide des Organisations Non Gouvernementales (ONG) et des sœurs, des jeunes aspirantes pour notre Compagnie et les travailleurs ont enveloppé les produits dans la communauté. 3 000 masques ont été également confectionnés et distribués avec les kits.

Malgré la peur de contracter le coronavirus ou d’être des porteurs qui risquent d’infecter la Communauté et les enfants qui résident dans la maison, nous avons fait ce choix courageux pour atteindre les plus pauvres. Le risque majeur est de fermer les yeux devant le virus de la faim : c’est ce qui nous a poussées à surmonter la peur de la maladie.  Le défi consistait à observer toutes les précautions et à obéir aux normes et aux règlements, en plus de la demande d’autorisation aux fonctionnaires du gouvernement et à la police. Les autorités ont hésité au début, mais l’autorisation nous a été donnée ; de fait, ils ont été très aimables et nous ont soutenues dans nos efforts.

Nous nous réjouissons que le Seigneur ait bien voulu que nous soyons ses instruments pour apporter consolation aux personnes les plus pauvres de la société. Le visage souriant et ridé des veuves âgées et d’autres comme elles, étaient l’image de Dieu et elles demeureront présentes dans notre mémoire.

D’autres communautés de Filles de la Charité de la province ont apporté une aide similaire aux personnes les plus défavorisées de la société : la maison San Vicente à Manmad, Shanti Rani Nilayam à Kallal, la maison de Karunambika à Hemachandrapuram et San Vicente à Oragadom.

Sœur Rose CHIRAYIL FdlC
Visitatrice

Views: 475