Camp à Quercianella

CampoQ 1[Province San Vincenzo Italia – Italie] – Nous sommes à Quercianella ! Nous sommes arrivés- enfants de l’école, sœurs, éducateurs et animateurs – de quatre chemins différents: La Spezia, Pontassieve, Basilicanova et Grosseto. C’est la deuxième rencontre de cette année, qui met l’accent sur le caractère du Bon Samaritain, avec pour titre, “Avec Jésus sur la route. L’amour est à raconter”.

Après la joie des retrouvailles, et un goûter préparé dans la prairie, parmi les pins et sous un ciel bleu magnifique, les jeunes sont partis jouer en équipes. Dans cette chasse au trésor, ils ont trouvé plusieurs objets : des pots, des pierres, de la terre, des ronces et des graines. Chaque élément a été utile pour la veillée qui a eu lieu avant le dîner. Nous souhaitons vous partager le sens profond de ces éléments, car ils mènent à une réflexion pour chacun… le logo du Jubilé de la Miséricorde, représentant la descente de Jésus dans l’enfer nous a accompagné.

CampoQ 2-3Notre veillée a commencé précisément par une «descente» vers la mer, tenant dans nos mains un pot avec de la terre où nous avons placé quelques-uns des objets gagnés dans les jeux. Le pot représentait nos vies que nous essayons de tenir dans nos mains; les pierres : les choses importantes ; les ronces : nos nombreux engagements, et enfin les graines : les personnes les plus importantes pour nous. Quand nous sommes arrivés au bord de la mer, après un temps de silence, tout le monde a déposé ce qui était moins important pour sa propre vie, ce qui la rend lourde ou irrespirable … Sur le chemin du retour, nous sommes allés dans l’église où nous avons trouvé le premier élément indispensable à notre vie: la source de la prière. Arrivés au camp, nous avons découvert le deuxième élément: le houx, qui représentait le jeûne. Enfin nous sommes arrivés dans la salle à manger, où nous avons trouvé le troisième élément: le pain de la charité. Les trois éléments rappellent les trois engagements qui marquent le chemin du Carême emprunté par Jésus lui-même! Sur la table il n’y avait rien d’autre que le pain ! Et surprise!!! Personne ne pouvait s’assoir: les chaises étaient à l’envers, le dossier contre la table. Père Francesco – le prêtre CM qui nous accompagnait – a lavé nos mains, en rappelant le geste de service de Jésus à la dernière Cène. Ensuite, nous avons rompu et partagé les pains. Nous avons appris à partager le peu que nous avions et à rendre grâce, à garder à l’esprit nos nombreux frères et sœurs qui souffrent de la pauvreté.

CampoQ 4Ces engagements importants de Carême sont pour la vie. Le lendemain nous avons réalisé que le voyage avec Jésus, sur les chemins de l’humanité, nous conduit à ne pas rester à la surface, mais à descendre en profondeur, pour remonter vers la lumière. Nous devons apprendre à nous poser en nous-mêmes et à dire «non aux bruits » (rester à jeun de mots, d’objets, de sons), afin d’accueillir le silence. Approfondissons  notre relation à Dieu en le contemplant dans la prière qui devient un dialogue. Dans notre relation avec les autres, ne nous arrêtons pas aux apparences et aux jugements, mais considérons les comme des «frères» ou «sœurs»; Dieu est justice et charité; découvrir l’autre nous aide à être plus libre. Descendre en nous-mêmes nous aide à vivre une expérience de silence et de vérité. Le silence nous met en face de nos limites, de nos erreurs, de nos fragilités. Notre Dieu s’est fait homme pour nous dire combien il apprécie l’humanité: il est mort pour nous donner la vie. Il est mort pour moi, mais aussi pour chaque être humain car chaque personne a la même valeur aux yeux de Dieu.

Le logo du jubilé de la Miséricorde montre Jésus qui relève Adam. Je pense à l’invitation qu’il me fait : “Réveille-toi, toi qui dors, prends-moi la main, n’ait pas peur, je suis avec toi”! Christ voit par les yeux d’Adam, et celui-ci par les yeux du Christ. Chaque homme découvre ainsi dans le Christ, nouvel Adam, son humanité et le futur qui l’attend, en contemplant dans Son regard l’amour du Père.  Le regard de la miséricorde est un regard qui nous fait voir sous un angle différent, remplit le vide et nous relève ! La célébration de l’Eucharistie a conclu cette brève mais intense rencontre, avec le beau passage de l’Evangile du pécheur pardonné, centré sur le thème de Miséricorde de Dieu.

Sr Elisabetta, Sr Emilia, Sr Fiorenza, Sr Gresi,
Filles de la Charité

Views: 2 165