Albergue San Vicente de Paul A.C. “Reposez-vous et reprenez des forces pour continuer votre chemin”

[Province América Sur] « Malgré le contrôle renforcé mis en place face à l’immigration, le passage des migrants à travers la frontière n’a pas diminué », a déclaré Elisa Blas Alvarado, mieux connue sous le nom de « Doña Licha », bénévole depuis 30 ans à « L’Auberge Saint Vincent de Paul », à La Venta del Astillero Jalisco. Selon l’Institut national des migrations (INM), environ 120 000 Centraméricains traversent chaque année le Mexique. lire la suite

Les postulants des provinces d’Amérique latine chantent

[provinces d’Amérique latine] Cette chanson a été enregistrée par les postulantes des provinces d’Amérique latine :  Provinces del Caribe, d’Équateur, du Mexique, de Notre-Dame de la Mission, de Cali et de La Milagrosa Bogotá-Venezuela. Ces jeunes postulantes ont appris à se connaitre pendant trois mois avant de s’installer au Séminaire interprovincial de Cali. Elles ont commencé le 27 novembre, fête de Notre Dame de la Médaille Miraculeuse. lire la suite

Session pour les formateurs à la vie religieuse

[Province Notre-Dame de la Mission – Amérique du Sud] Une session pour les formateurs à la vie religieuses s’est tenue du 7 au 30 janvier à Asunción (Paraguay). Sr. Cantalicia du Paraguay, Srs Virginia, Lila et Isela d’Argentine et Sr. Claudia du Chili y ont participé.

Partant de leurs propres expériences et d’échanges en groupes, cet espace de paroles permet de renouveler leurs réponses pour vivre la mission.

Un lieu d’étude et de réflexion

Face aux changements qui s’accélèrent dans la société, la vie religieuse connaît une période de profonde transformation. Pour se situer correctement dans sa vocation face à l’évolution de l’humanité et de l’Église, il faut une préparation minutieuse, surtout pour ceux qui sont appelés à former de futurs religieux et consacrés.

Face à ces urgences, la CONFERPAR (Confédération des Religieux du Paraguay) offre des espaces d’études, de réflexions et de vie qui favorisent la croissance intégrale de la personne consacrée.

La session dure un mois avec une structure modulaire, divisée en quatre semaines, avec des ateliers dans différents domaines nécessaires à la formation : dimension psycho-affective, spirituelle, théologique et missionnaire. Elle s’adresse aux formateurs ou à ceux qui se préparent à ce service.