Cinquante ans de Service des Filles de la Charité au Cameroun

[Province du Cameroun] 
Un regard sur l’histoire
Le 16 février 1968, le Conseil provincial des Filles de la Charité de Suisse a répondu positivement à la demande de Son Eminence Nkongsamba NDONGMO et a décidé d’ouvrir une Mission catholique à Dchang, Cameroun. Le contrat a été signé par Mgr NDONGMO le 25 juillet 1969 et par Mère CHIRON le 28 juillet 1969.

 

Notre célébration
Le 15 février 2020, nous remercions Dieu pour les 50 ans de service des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul, au Cameroun. Cinquante ans de service signifient une abondance de grâces, manifestées au travers des personnes qui l’ont initiées et des générations de pauvres qui ont été servis. Cinquante ans représentent des années d’observation, d’adaptation et d’organisation, rendant le service de plus en plus efficace. Cinquante ans signifient de nombreuses années de grâces qui incluent un don d’amour, de sacrifice, d’enthousiasme, de courage et de vie pour tant de personnes. Cinquante ans représentent de nombreuses décisions prises pour la gloire de Dieu, le bien de l’Église et le service aimant des pauvres.

Nous avons relu et prié tout cela pendant le triduum spécial célébré dans notre paroisse. Nous avons pu vivre l’adoration du Saint-Sacrement, une brève catéchèse sur la Miséricorde et un partage de notre charisme, ainsi que la célébration de l’eucharistie à la veille de la cérémonie.

La Sainte Eucharistie célébrée le 15 février dans notre paroisse a été présidée par l’évêque avec la participation de nombreux prêtres, autorités civiles locales, sœur Emmanuelle et sœur Maggie de la province de Suisse (anciennes missionnaires au Cameroun), la plupart des sœurs de notre province , des délégations de diverses congrégations religieuses, les familles de nos sœurs, les employés, les paroissiens et les personnes que nous servons – soit 50 personnes vivant dans la pauvreté qui ont reçu des invitations personnelles. La liturgie préparée par les groupes de jeunes de la paroisse était magnifique. L’évêque a prononcé une homélie sur la miséricorde et le sacrifice. Au début de l’Eucharistie, les Sœurs de Suisse ont rappelé l’histoire de l’arrivée des premières sœurs au Cameroun et le début de leur mission. Avant la bénédiction finale, une de ces premières sœurs a témoigné.

Après l’Eucharistie, nous nous sommes retrouvés dans la cour de l’école pour prendre un rafraîchissement. Le repas a été animé par des chants et des danses d’enfants et des invités. À la fin, l’évêque a coupé le gâteau du jubilé. Des décorations confectionnées spécialement ont été exposées dans l’église et la cour de l’école, ainsi que des chemises avec le logo de l’année du jubilé. Le soir, les Sœurs de Suisse ont visité nos œuvres et constaté les nombreux changements intervenus depuis leur départ du Cameroun ; les questions posées aux sœurs et les souvenirs partagés étaient très nombreux.

Le lendemain, sœur Emmanuelle et sœur Maggie, accompagnées de la Visitatrice, ont visité la Communauté des Filles de la Charité de Foumban. Nous nous disons au revoir … jusqu’à ce que nous nous revoyions, certainement avant les 50 prochaines années !

Les sœurs du Cameroun

Views: 1 795