Première série de pourparlers avant la Conférence des Nations Unies sur le développement durable

Soeur Germaine Price, représentant la Compagnie des Filles de la Charité à l’ONU, nous partage ci-dessous les nouvelles de New York :

À la fin du mois de janvier, les délégués des Nations Unies, les États membres et diverses organisations de la société civile se sont réunis pour trois jours de délibération sur le projet de document final de la conférence des Nations Unies concernant le développement durable, qui se tiendra dans la ville brésilienne de Rio de Janeiro en juin

“Il est encourageant de constater que le document appelé « zero draft » est considéré comme un point de départ pour les négociations”, a déclaré Sha Zukang, Secrétaire général de la Conférence des Nations Unies pour le développement durable (Rio +20), à la fin des discussions au Siège des Nations Unies. “Nous aurons besoin de maintenir un rythme soutenu si nous voulons achever les négociations dans les meilleurs délais. Nous devons présenter aux dirigeants du monde et aux personnes dans le monde, un résultat qui fera une différence dans notre entreprise commune pour atteindre un avenir durable – un avenir que nous voulons tous “.

Cette rencontre informelle est la première de quatre autres séances de négociations qui se tiendront en mars, avril, mai et juin dans le cadre des préparatifs de Rio +20, les 20-22 Juin.

M. Sha a dit que les gouvernements doivent faire des projets ambitieux, orientés vers l’action, et assurer la transparence des comptes. “Nous ne devons pas rentrer de la rencontre de Rio et oublier nos engagements, dès le lendemain,” a-t-il dit, ajoutant qu’une méthode fiable, à préciser dans le document final, devra assurer la mise en place concrète des engagements. Il a appelé à “des décisions qui montrent au monde que nous ne plaisantons pas, et que nos décisions sont sérieuses.”

Le document « projet zéro» a été établi à partir de plus de 6000 pages de communications des Etats Membres, des organisations internationales et des groupes de la société civile grâce à un processus ouvert, transparent et participatif, durant des mois.

Sur la base des trois jours de commentaires et suggestions, M. Sha a présenté une courte liste de “ce qu’il doit y avoir” pour Rio +20.

Les Objectifs de Développement Durable, a t-il dit, pourraient être l’une des contributions les plus importantes de la rencontre de Rio +20. D’ici 2015, les Objectifs doivent être définis par un calendrier clair et une orientation claire pour la construction d’économies vertes appropriées aux circonstances nationales.

Pour plus d’information sur la Compagnie des Filles de la Charité à l’ONU: www.cmdcngo.org

Views: 1 714