(English) Annunciation

l’Annonciation

INTRODUCTION

Par Marie, la Mère de Dieu, “le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous”. Le OUI de Marie à Dieu nous ouvre à une vie renouvelée, la vie en Christ, Fils de Dieu, devenu homme. En Lui nous sommes sauvés, avec Marie nous avons un appui pour notre chemin de vie. L’un des chemins est celui emprunté par des milliers de Filles de la Charité à travers le monde. Avec le FIAT de Marie, Mère de Dieu, nous aussi, Filles de la Charité, disons OUI à Dieu chaque année le jour de l’Annonciation. Par amour du Christ, nous renouvelons notre engagement par nos vœux. Nous nous rendons disponibles pour être envoyées vers ceux qui vivent une pauvreté et nous les accompagnons dans leurs besoins matériels et spirituels. C’est notre joie et notre bonheur!

Laissez ces quelques pensées sur l’Annonciation nous aider à prier les uns pour les autres et pour le monde entier.

« Le sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. » Luc 1, 26, 27

Marie, bénie sois tu, pleine de grâce!

Nouvelle Eve, dont le Fils a gagné sur le serpent!

Vierge, fille de Sion,

Gloire de Jérusalem,

Joie d’Israël,

Arche de l’alliance,

Sanctuaire du Très-Haut,

Mère du Fils de David,

Mère du roi d’Israël,

Vierge, mère de l’Emmanuel,

En toi le Verbe s’est fait chair,

Bénie entre toutes les femmes,

Humble servante du seigneur,

Le Puissant a fait en toi des merveilles.

Mère du Seigneur – sois bénie !

Mère de Dieu, Marie Immaculée!

À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire puisque je ne connais pas d’homme ? » L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu. Luc 1, 29-35

Sainte Marie, Mère de Dieu,

tu as donné au monde la vraie lumière,

Jésus, ton fils – Fils de Dieu.

Tu t’es abandonnée complètement

à l’appel de Dieu

et tu es devenue ainsi la source

de la bonté qui jaillit de Lui.

Montre-nous Jésus. Guide-nous vers Lui.

Enseigne-nous à Le connaître et à L’aimer,

afin que nous puissions, nous aussi,

devenir capables d’un amour vrai

et être sources d’eau vive

au milieu d’un monde assoiffé.

(Benoit XVI, Deus Caritas est N.42)

Or voici que, dans sa vieillesse, Élisabeth, ta parente, a conçu, elle aussi, un fils et elle en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait la femme stérile. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.

Luc 1, 36-38

En renouvelant notre Oui, nous nous confions à la Vierge Marie, l’unique Mère de la Compagnie et l’étoile de la nouvelle évangélisation qui illumine le désert de ce monde. Qu’elle nous guide sur le chemin et nous aide à le parcourir en orientant nos cœurs vers « l’essentiel : le don de l’Esprit, la compagnie de Jésus, la vérité de sa parole, le pain eucharistique qui nous nourrit, la fraternité de la communion ecclésiale, l’élan de la charit ».

(Lettre Sr Evelyne Franc, 2 février 2014)

Ô Mère, qui veux le renouveau spirituel et apostolique de tes fils et de tes filles, par une réponse d’amour et d’offrande totale au Christ, nous t’adressons notre prière avec confiance.

Toi qui as fait la volonté du Père, empressée dans l’obéissance, courageuse dans la pauvreté, accueillante dans ta féconde virginité, obtiens de ton divin Fils que ceux qui ont reçu le don de le suivre dans la vie consacrée sachent lui rendre témoignage par une existence transfigurée, en avançant joyeusement, avec tous leurs autres frères et sœurs, vers la patrie céleste et la lumière sans crépuscule.

Nous te le demandons, pour qu’en tous et en tout soit glorifié, béni et aimé le Seigneur suprême de toutes choses, qui est Père, Fils et Esprit Saint.

(Jean Paul II, Vita Consecrata, N. 112)

Notre Dame de l’ Annonciation, priez pour nous !