La foi du bienheureux FRÉDÉRIC OZANAM

A partir de ce mois-ci, nous aurons l’occasion d’apprendre comment nos saints et bienheureux vincentiens ont vécu leur foi. Qu’ils nous accompagnent dans notre quête et nous aident à témoigner de notre foi comme le Pape Benoît XVI nous le demande dans sa lettre apostolique «Porta Fidei».

   

La foi du bienheureux FRÉDÉRIC OZANAM

La foi était un feu sacré pour Frédéric. C’était à la fois une vertu à nourrir et un don à partager. Ce fut une grâce et une richesse dans sa vie qui lui a fait proclamer sa foi publiquement avec fierté, persévérance et noblesse. Il a répondu à l’appel des pauvres qu’il a servi avec intelligence, humilité et miséricorde. Frédéric a compris l’importance d’être chrétien, et d’être considéré comme des apôtres envoyés pour lutter contre la froideur du monde par le feu ardent de la foi. Il a vu l’importance du soutien fraternel dans la pratique des œuvres de miséricorde. Par-dessus tout, il a reconnu le Christ dans la personne des pauvres, et il les a servis comme s’il servait son maître.

Ramson Ronald, C.M., Prier avec Frédéric Ozanam, 1998, p. 27.

Frédéric Ozanam est une personne particulière dans l’histoire de son temps. En lui, nous trouvons toute la richesse d’un homme de science qui affirme sa foi catholique sans arrogance et sans timidité. Il était toujours attentif aux besoins du monde et préoccupé par le témoignage de sa foi et de son action chrétienne dans le milieu intellectuel où il a vécu et travaillé. Il a été particulièrement préoccupé par les pauvres. Il a travaillé sans relâche afin de les aider à se sortir des situations de vulnérabilité dans laquelle ils vivaient. L’objectif principal de Frédéric Ozanam était de rendre témoignage à Jésus-Christ et à l’Église et de montrer que la foi des chrétiens doit les inciter à œuvrer de manière concrète, pour le bien des pauvres matériellement et spirituellement.

Poggioli Mizaél Donizetti, C.M., Fondements de la spiritualité de Frédéric Ozanam, 2009.

Quelques pensées du bienheureux Frédéric Ozanam à propos de la FOI :

« J’ai connu les doutes du siècle présent, mais toute ma vie m’a convaincu qu’il n’y a de repos pour l’esprit et le cœur que dans la foi de l’Eglise et sous son autorité. »

“La cause de la connaissance chrétienne, la cause de la foi, est ce que je porte à la racine de mon cœur, et qu’en toute façon je peux  servir le Christ.”

« Apprenons, tout d’abord, à défendre notre foi sans haïr nos adversaires, à apprécier ceux qui ne pensent pas comme nous, à reconnaître qu’il y a des chrétiens dans tous les camps, et que Dieu peut être servi, maintenant comme toujours! Plaignons-nous moins de notre temps, et plus de nous-mêmes. Soyons moins découragés, mais soyons meilleurs. »

«Ce n’est pas une tige fragile qui sert de support à notre voyage terrestre. C’est avant tout les deux ailes des anges: Foi et charité. »

«Notre principal objectif n’est pas seulement d’aider les pauvres – ce n’est qu’un moyen pour une fin. Notre véritable objectif est de préserver en nous la foi catholique dans toute sa pureté et de la communiquer aux autres à travers les canaux de la charité. La charité nous enseigne que lorsque nous visitons les pauvres nous gagnons beaucoup plus qu’eux ».