Programme d’action et de collaboration de la famille vincentienne

vfcap

Le Programme d’action et de collaboration de la Famille vincentienne est la première initiative du genre qui offre une formation théorique et pratique aux différents membres de la famille vincentienne pour qu’ils puissent travailler plus efficacement ensemble.

Plus de 50 membres de la famille vincentienne, de 24 pays, se sont réunis à la Maison Mère de la Congrégation de la Mission à Paris, pour assister au Programme d’action et de collaboration de la famille vincentienne (VFCAP : Vincentian Family Collaborative Action Program) du 8 au 13 juin 2014. Créé par la Commission de collaboration de la Famille Vincentienne, le programme répond à la nécessité de mettre en place plus de moyens novateurs, pour engager les branches de la famille vincentienne et les encourager à travailler ensemble aux niveaux mondial, régional et local et transformer ainsi la vie de ceux qui vivent dans la pauvreté. Le programme vise non seulement à nourrir et à développer la spiritualité vincentienne, les qualités de leadership et les compétences des participants, mais aussi à offrir une expérience tangible en collaboration, à savoir, comment le charisme vincentien vit aujourd’hui et comment il se projette dans l’avenir.

Ce programme a déjà eu lieu en mai 2013 à Paris et a accueilli 36 participants de 18 pays anglophones, avec 14 branches de la famille vincentienne. Les participants venaient d’Amérique du Nord, d’Europe, d’Asie, d’Afrique et d’Australie. Les branches représentées comprenaient la Congrégation de la Mission, les Filles de la Charité, les Sœurs de la Charité, la Société de Saint Vincent de Paul, les JMV, les Missionnaires Laïcs Vincentiens (MISEVI), l’Université St. John (New York), All Hallows College (Irlande), et l’Association internationale des Charités (AIC).

trainingEn raison de l’immense succès de ce programme pilote, VFCAP a proposé un programme pour juin 2014. Les interventions étaient en anglais, avec des traductions en espagnol, en français et portugais. Les participants des différentes branches de la famille vincentienne venaient d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, d’Amérique centrale, d’Europe, d’Asie et d’Afrique. Les participants de cette année ont été chargés d’adapter le programme à leur langue et à leur culture respective dans le but de partager ce programme dans leurs régions.

L’équipe de conception VFCAP a été dirigée par le père Joseph Agostino, CM, coordinateur international des projets du Supérieur général et coordinateur de la Commission de la collaboration de la Famille Vincentienne. Les autres membres de l’équipe viennent des cinq universités de Saint-Vincent, une Fille de la Charité, un membre de la SVDP et un de la Congrégation de la Mission.

Griffin pilgrimagesEn collaboration avec l’équipe de conception, le père Patrick Griffin, CM, a ouvert le programme en présentant les principaux fondateurs de la tradition vincentienne, du charisme, et a partagé leurs collaborations fructueuses. Il a ensuite accompagné le groupe lors d’une découverte du patrimoine à Saint-Laurent et Saint-Lazare, les lieux de naissance respectifs de la Congrégation de la Mission et des Filles de la Charité. Mme Vivian, ainsi que des membres de l’équipe de conception, ont organisé le programme de la semaine, qui a culminé avec une cérémonie de remise de diplômes à Clichy officiée par le père Gregory Gay, CM, Supérieur général.

Voici les conclusions pour les participants au programme:

  • Approfondir les racines et la tradition de collaboration de Saint-Vincent.
  • Grandir dans la richesse de notre tradition telle qu’elle est vécue par toutes les branches de la famille vincentienne.
  • Comprendre que les cinq vertus caractéristiques de Vincent sont des modèles d’attitudes qui guident nos relations les uns avec les autres et auprès des pauvres.
  • Reconnaître l’importance de la contemplation dans leur vie quotidienne, afin que chacun puisse vraiment rencontrer le Christ dans le visage des pauvres.
  • Identifier et susciter leurs dons personnels ainsi que les dons des autres.
  • Comprendre que les Vincentiens choisissent d’agir de concert pour établir des relations au sein de la famille vincentienne (et au-delà) et nous aident à réfléchir à partir d’une vision commune.
  • Commencer à développer et mettre en place les compétences nécessaires pour être d’efficaces collaborateurs dans les situations de mission.
  • Réaliser le potentiel de la famille vincentienne dans le monde entier pour aider les gens et les communautés à sortir de la pauvreté.
  • Motiver et inviter d’autres personnes à collaborer et à créer de nouvelles opportunités concernant le changement systémique.
  • Reconnaître que la collaboration et le changement systémique sont des processus en cours de conversion.
  • Grâce à la création de plans d’action (MAP), s’engager dans une transformation personnelle pour devenir de meilleurs collaborateurs.
  • Appliquer les compétences acquises à des expériences réelles de collaboration avec la famille vincentienne et la société en général. Les participants sont mis au défi, de ne pas faire plus de travail, mais de travailler plus efficacement avec et pour les pauvres

Extrait du site de l’Université St. John, New York