Objectifs de l’Année de la Vie Consacrée vus « par les yeux » d’une Fille de la Charité

Dans la Lettre apostolique du 21 novembre 2014 à toutes les personnes consacrées, le Pape François pointe les OBJECTIFS, les ATTENTES et les HORIZONS de l’Année de la Vie Consacrée, lancée le premier dimanche de l’Avent. Ce mois-ci nous nous arrêtons sur les objectifs mentionnés dans le message du pape, vus selon la perspective de la vocation des filles spirituelles de St Vincent et de sainte Louise (NB : en bleu, les citations des lettres, d’autres textes – bien connus de toutes les Filles de charité)

1. Le premier de ces objectifs est de regarder le passé avec reconnaissance.

Au cours de cette Année, il sera opportun que chaque famille charismatique se souvienne de ses débuts et de son développement historique, pour rendre grâce à Dieu qui a ainsi offert à l’Église tant de dons qui la rendent belle et équipée pour toute œuvre bonne.

Le jour de la Pentecôte, oyant la Sainte Messe ou faisant l’oraison à l’église, tout en un instant, mon esprit fut éclairci de ses doutes. Et (je) fus avertie qu’un temps devait venir que je serais en état de faire vœu de pauvreté, chasteté et obéissance, et que je serais en une petite communauté où quelques-unes feraient le semblable. J’entendais lors être en un lieu pour servir le prochain, mais je ne pouvais entendre comme cela se pourrait faire, à cause qu’il y devait avoir allant et venant.

(Sainte Louise, Lumière )

2. Cette Année nous appelle en outre à vivre le présent avec passion.

Pour les Fondateurs et les Fondatrices, la règle, en absolu, a été l’Évangile; toute autre règle voulait être seulement une expression de l’Évangile et un instrument pour le vivre en plénitude. Leur idéal était le Christ, adhérer à lui entièrement, jusqu’à pouvoir dire avec Paul : « Pour moi, vivre, c’est le Christ »

(Ph 1, 21).

La Règle des Filles de la Charité, c’est le Christ. Elles se proposent de le suivre tel que l’Écriture le leur révèle et que les Fondateurs le découvrent : Adorateur du Père, Serviteur de son dessein d’Amour, Évangélisateur des pauvres. (C.8a)

L’Année de la Vie Consacrée nous interroge sur la fidélité à la mission qui nous a été confiée.

Pour le suivre et pour continuer sa mission, les Filles de la Charité choisissent de vivre totalement et radicalement les conseils évangéliques de chasteté, de pauvreté et d’obéissance qui les rendent disponibles pour la finalité de leur Compagnie : le service du Christ dans les pauvres. (C. 8b)

3. Embrasser l’avenir avec espérance veut être le troisième objectif de cette Année.

L’espérance dont nous parlons ne se fonde pas sur des chiffres ni sur des œuvres, mais sur Celui en qui nous avons mis notre confiance (cf. 2 Tm 1, 12), et pour lequel « rien n’est impossible » (Lc 1, 37).

L’appel entendu par les premières Sœurs est toujours celui qui, à travers le monde, suscite et rassemble les Filles de la Charité. Elles s’efforcent de retrouver à la source les inspirations et les intuitions de leurs Fondateurs.

« Et voilà, mes filles, quel a été le commencement de votre Compagnie ; comme elle n’était pas à cette heure-là ce qu’elle est à présent, il est à croire qu’elle n’est pas encore ce qu’elle sera, quand Dieu l’aura mise au point où Il la veut »  .(Saint Vincent)