Collaboration Vincentienne: la Province des Philippines

01.2016 Phillipines [3]01.2016 Phillipines [2]01.2016 Phillipines [1]

Pompe à eaux et refuges : projet de collaboration vincentienne

dans la Province des Philippines à Leyte & Cebu pour les survivants du typhon Haiyan

Le mot COLLABORATION nous donne l’occasion de nous rencontrer les uns les autres, pour célébrer, être en lien, nous former et servir.

CÉLÉBRER:

A la veille de la Pentecôte, le 13 mai 2015, des représentants des diverses branches de la famille se sont réunis à la Maison provinciale des filles de la Charité, pour lancer officiellement « l’année vincentienne de la collaboration » avec la célébration de l’Eucharistie. Un rite de lancement simple a été intégré à la liturgie. Un effort particulier a été demandé pour rejoindre les responsables des différentes branches de la famille. Plus de 350 personnes sont venues.

Des lancements similaires ont eu lieu dans différentes régions, coordonnés par la Congrégation de la Mission, bien secondée par les Filles de la Charité. Le logo officiel de l’année de la collaboration a été affiché dans des endroits stratégiques.

Le 27 septembre, un rassemblement de représentants de chaque branche a eu lieu à Sanctuario de San Vicente, supervisé par la Congrégation de la Mission. De nouveaux membres laïcs ont été accueillis au niveau local.

ETRE EN LIEN ET SE FORMER

La tenue de réunions mensuelles régulières du Conseil de coordination de la famille vincentienne (VFCC) présidées par le Père Venerando Agner, CM, assure le suivi de la collaboration. Chaque membre prend à tour de rôle la direction de la réunion mensuelle. Un rapport est écrit pour soutenir les engagements de chacun.

Lors du premier congrès de la famille vincentienne qui s’est tenu à l’Université Adamson le 29 août 29 2015, des enseignements ont été donnés. Cette rencontre a été coordonnée par les pères, les soeurs, les sociétés saint Vincent et les Enfants de Marie dans le cadre de groupes de base. Il y avait deux intervenants principaux: P. Joel Bernardo, qui a parlé de la collaboration vincentienne et Sr Mercilyn Galice ; des forums et des ateliers étaient organisés.

SERVIR

Suite à la catastrophe produite par le typhon Haiyan dans la zone de Tanauan, Leyte, un projet de collaboration, a été monté par la communauté pour fournir plus de sources d’eau, mettant en place des pompes à eau dans différents endroits. Un groupe restreint a été formé pour être responsable de la mise en œuvre du projet, guidé par les principes du changement systémique.

Le projet de “refuges”, maisons permanentes, suite aux dégradations du typhon dans le village de Yolanda, à Bogo, et à Cebu a permis aux survivants de se loger.

Un autre projet est en cours pour fournir des logements et développer l’habitat urbain de Bagong Silangan Quezon. La Fondation Hilti a collaboré à ce projet d’habitation et a fourni deux unités de logement à partir de bambou. Ils se sont engagés à construire 50 logements supplémentaires pour les nouveaux habitants des villes, survivants de cette catastrophe.