Le Père Mavrič rencontre la Famille Vincentienne

161127 UN 00[UN-NGO] Soeur Catherine Prendergast représentant la Compagnie des Filles de la Charité à l’ONU, nous partage ci-dessous les nouvelles de New York :

Le Père général, Tomaž Mavrič, a rencontré le 11 novembre, les ONG des Nations Unies au Bureau des ONG de la Congrégation de la Mission à New York. Il avait à L’esprit, le prochain 400e anniversaire de la naissance du Charisme vincentien et la collaboration entre les membres de la famille vincentienne.

“Cette rencontre m’a permis de vivre en profonde communion avec certaines des priorités du programme des Nations Unies 2030: « l’éradication de la pauvreté et la protection des droits humains et environnementaux », commenté le Supérieur Général dans un message de Facebook. “J’ai aussi déjeuné avec les représentants de la Famille vincentienne à l’ONU. Dans mes interventions, j’ai incité la famille vincentienne, aux Nations Unies, à continuer de plaider ensemble au nom des pauvres et en notre nom.

161127 UN 05 161127 UN 02Fr. Mavrič a déclaré qu’il était ravi de la collaboration entre les ONG de la Famille vincentienne. Ils se réunissent tous les mois et ont planifié une rencontre au début du mois de février : le thème porte sur les stratégies d’éradication de la pauvreté.

Parmi les autres exemples de collaboration figure la participation à des événements organisés par la Fédération des Sœurs de la Charité. Elles ont récemment participé à la messe de clôture de l’assemblée annuelle des Dames de la Charité et ont participé à une simulation d’expérience d’aide pour lutter contre la pauvreté organisée par la Société Saint Vincent de Paul. Le Père Guillermo Campuzano, CM, a célébré la messe et a présenté une orientation de l’ONU concernant les Filles de la Charité et les étudiants de l’Université St. John’s.

161127 UN 03“Il y a quatre cents ans, Vincent travaillait en réseau, avec les rois et tous les niveaux de la société pour répondre aux besoins des personnes vivant dans la pauvreté”, a déclaré le Père. Mavrič. Il a souligné qu’il est important pour la Famille vincentienne aujourd’hui, de collaborer pour faire entendre la voix de ceux qui vivent dans la pauvreté. Par exemple, disait-il, si quelqu’un demandait « combien êtes-vous »et que je réponde « 3 000 », ce serait différent que de répondre « 3 millions ». Avec un plus grand nombre de voix, l’interlocuteur serait plus attentif.

161127 UN 04« Le père Mavrič est  dans une attitude d’écoute réfléchie », a déclaré le représentant des ONG, le Père Guillermo Campuzano, qui a organisé ce rassemblement. “Il veut écouter les principaux défis d’aujourd’hui pour notre société et entendre les voix de la société civile sur ce que nous faisons, pour aborder ces questions. Il est venu rendre visite aux représentants des ONG de la Famille vincentienne et écouter les idées qui peuvent éclairer la Famille vincentienne pour les six prochaines années, en particulier en cette année du 400e anniversaire du Charisme.

Ont assisté à la réunion les pères Guillermo Campuzano et Joe Foley, CM; Ed Keane et Pattie Hughes de la Société Saint Vincent de Paul; Catherine Prendergast, Margaret O’Dwyer et Julie Cutter, Filles de la Charité ; la directrice générale de la Fédération des Sœurs de la Charité; Joseph Cornelius Donnelly, de Caritas International; Et Sr Carol Ritter, RSM.

«Ce que j’ai apprécié, c’est son intérêt pour le travail de la famille vincentienne à l’ONU dans une perspective internationale», a déclaré sœur Julie Cutter.

Pattie Hughes : « Il est assez incroyable. Si chaleureux, sympathique et ouvert. Vraiment un homme respectueux. Un véritable Vincentien. »

Catherine Prendergast, Fille de la Charité.

161127 UN 01

 Pour plus d’information sur la Compagnie des Filles de la Charité à l’ONU: www.cmdcngo.org

Views: 1 314