Visite de l’Australie par le Père Tomaž Mavrič CM, Supérieur général

[Province d’Australie] Lors de sa visite à la Congrégation de la Mission de la Province d’Océanie, le père Tomaž a également rendu visite aux Filles de la Charité. Il est arrivé le mardi 11 février, de Melbourne où il a rencontré ses confrères et nos trois Filles de la Charité y résidant.

Vingt-cinq Filles de la Charité étaient réunies pour accueillir le père Tomaž. En entrant dans la salle de réunion, il salua personnellement chaque sœur avant de s’asseoir pour prendre une tasse de thé. Ce geste a mis tout le monde à l’aise. Le père Tomaž nous a ensuite donné une conférence informelle, suivie de questions et réponses. Nous avons beaucoup apprécié sa simplicité lors de ses réponses aux questions des sœurs et nous avons admiré sa connaissance des événements mondiaux qui ne sont pas nécessairement liés à la Famille Vincentienne.

Après une heure de conversation, je l’ai accompagné vers quatre de nos sœurs qui sont résidentes de notre maison de retraite, la Villa Bethanie située à proximité. Trois de ces sœurs ont bien quatre-vingt-dix ans, mais leur joie de voir notre Supérieur général et de lui répondre faisait plaisir à voir. La troisième sœur était au lit, son sourire était magnifique et son visage radieux lorsqu’elle a été présentée au père Tomaž. Sa visite à la quatrième sœur a été plus longue car elle était capable de soutenir une conversation plus longtemps ! Cette sœur admire les écrits du père Tomaž et elle lui en a fait part avec un plaisir évident ! Elle a ensuite commencé à lui parler de ses activités à la Villa Bethanie : des séances de poésie avec un petit groupe de résidents, des réflexions hebdomadaires pendant les saisons de l’Avent et du Carême. Le père Tomaž a invité la sœur à réciter un poème et elle l’a fait verset après verset pendant au moins trois minutes sans lire une seule note et sans aucune aide ! Le père Tomaž était fasciné ! En Australie, nous dirions une expression pouvant se traduire par « il était scotché » !!!

Le père Tomaž et moi avons ensuite parcouru brièvement le foyer en visitant très rapidement trois résidents. L’un d’eux était notre directeur commercial et membre du conseil consultatif provincial depuis de nombreuses années. Il a maintenant quatre-vingt-dix ans et réside avec sa femme dans notre établissement de soins pour personnes âgées de St. Catherine. En reconnaissance de ses années de service dévoué à la Communauté et de sa fidèle amitié avec les Sœurs, j’ai présenté le père Tomaž au couple. Ensuite, le père Tomaž a rendu visite à une Italienne, résidant depuis quelque temps à Sainte-Catherine et qui est malheureusement alitée. Ils ont partagé une excellente conversation en italien ! Enfin, le père Tomaž a béni une des sœurs de sang de notre sœur, résidente de la maison.

De retour à la salle de réunion, le père Tomaž a célébré l’eucharistie et la soirée s’est terminée par un simple repas ensemble. Le 11 février a été non seulement la fête de Notre-Dame de Lourdes, mais c’était également un mois avant que les provinces d’Australie et de Grande-Bretagne ne se lient pour former la province de Rosalie Rendu.

Le père Tomaž a été très disponible et plusieurs sœurs ont profité de l’occasion pour lui parler personnellement de leurs ministères passés ou présents, de leur intérêt pour les services de nos sœurs dans d’autres parties du monde où il y a beaucoup de souffrance. Elles étaient également intéressés par les propos du père Tomaž : « être des instruments de changement à travers la représentation vincentienne, au niveau des Nations Unies ».

Il a fait référence aux feux de brousse qui ont fait l’actualité mondiale ! Bien que nos sœurs, leurs familles, leurs maisons et les personnes auprès desquelles nous travaillons n’aient pas été affectées, Dieu merci, il y a néanmoins eu de nombreuses tragédies impliquant des morts, des pertes de biens et de bétail. Les Australiens sont très généreux et plus encore lorsque de telles catastrophes ou tragédies se produisent. Pendant des mois, notre prière a été d’intercéder pour que la pluie tombe. Finalement, Dieu répondit en envoyant des pluies torrentielles et des tempêtes non-stop pendant trois jours entiers. Cela a également causé des ravages, mais Dieu a gracieusement répondu aux appels du monde au nom de notre pays et les barrages ne sont plus à sec. Au cours de ces pluies incessantes, un énorme arbre est tombé sur le toit du centre de soins pour personnes âgées de Sainte-Catherine et cinq des résidents ont dû être transférés dans une autre section du foyer. Dieu merci, cependant, aucun de ces résidents n’a été blessé. Leurs chambres sont toujours en réparation. Le soir où le père Tomaž est arrivé à Sydney était la première des nuits pluvieuses et orageuses !

Sœur Céline Quadros
Fille de la Charité

Views: 1 371