“Donné à Dieu pour le service du Christ dans les pauvres”, réunion de sœurs préparant leurs vœux pour la première fois.

[Provinces d’Espagne] Enfin nous sommes au mois d’août ! Nos rêves deviennent réalité. Nous sommes arrivées à Soria, une belle ville de Castille-Leon, où la communauté de l’école des Sœurs du Sacré-Cœur nous attendait à bras ouverts.

Nous sommes arrivées à Soria avec le désir de donner vie aux conseils de nombreuses sœurs : “profitez-en”, “cette occasion ne se répètera pas” et “profitez de ce moment”. La première journée a été une occasion de se rencontrer, de partager et de se souvenir de nos débuts en tant que jeunes sœurs en formation…

Ensemble, nous avons apprécié la culture, la tradition et la gastronomie de Soria. Nous avons parcouru ses rues, nous sommes tombées amoureuses du paysage du fleuve Douro; nous avons été surprises par la beauté de l’ermitage Saint Saturio et nous avons été conquises par la pizza “Sorianita”. Nous promettons de revenir ! Le son des cloches des couvents des Clarisses et des Carmélites fut le cadre de notre préparation aux vœux.

Le Père Corpus nous a présenté le thème, pour nous enraciner profondément dans la conviction que : “la règle des Filles de la Charité est le Christ”,il est le centre de notre vie et par conséquent, nous sommes invitées à “Revenir toujours à l’Evangile” (IAD).

Nous avons approfondi l’identité juridique et canonique de la Compagnie dans l’Église, mais nous avons surtout approfondi l’identité charismatique-théologique de notre vocation de Filles de la Charité. Nous avons vu comment notre vœu spécifique du service au Christ dans les pauvres, donne la “nuance spécifique” à notre façon de vivre la pratique des Conseils évangéliques de chasteté, de pauvreté et d’obéissance. Nous comprenons très bien quelles sont les caractéristiques des vœux des Filles de la Charité et les Constitutions expliquent très bien ce que la Compagnie  vit dans la fidélité à leurs Fondateurs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le dernier jour, dans l’après-midi, sœur Eva Sáez s’est jointe à nous pour témoigner de l’évolution de l’expérience des Conseils évangéliques dans sa vie. L’écouter, c’était pour nous comme remonter dans le temps et nous replonger dans « le début du début ». Ce radicalisme, que certains appellent folie, consiste à ne pas vouloir ce que tout le monde veut… C’est laisser derrière nous des “choses” qui semblent fondamentales, et petit à petit, avec le temps, l’espace et les personnes qui vous accompagnent, prennent une autre place et nous font grandir. Nous devons nous rendre compte qu’il y aura de nombreuses fois où nous devrons nous rappeler le pourquoi et le commentnous sommes ici ; dans ce que nous “décidons” et dans ce que nous “investissons” aujourd’hui. Cela nous donnera l’occasion de donner de la couleur aux jours plus gris. Nous avons toujours à l’esprit la certitude que nous ne faisons pas le chemin seules. À la fin de son exposé, Sœur Eva nous a invitées à partager nos expériences, les moments clés, nos doutes … nous avons terminé l’après-midi par une prière d’action de grâce.

Pour terminer ces journées, les sœurs de la communauté nous ont offert une journée de récréation. Un moment de rencontre, de création de liens encore plus étroits, de plaisir, de partage de vie … Une fois encore, les apparences sont trompeuses … Soria est un endroit formidable, avec des gens formidables !

Nous ne pouvons nous arrêter de dire MERCI ! Au Seigneur si riche en générosité ! À la Compagnie, pour nous avoir offert ces moments de croissance et d’approfondissement. Aux sœurs qui nous ont accompagnées, nous souhaitons dire : « Vous avez rendu ces journées inoubliables». À nos communautés, qui nous ont permis de vivre un si beau séjour… là où nous étions, vous étiez aussi.

Nous avions de grandes attentes, elles ont été de loin dépassées !

Les Sœurs participantes

Views: 922