La qualité de présence et d’intervention dans les centres pénitenciers

[Province de Madrid Santa Luisa – Espagne] Voici une brève information, concernant les dernières réunions de formation de l’équipe pastorale pénitentiaire en lien avec la Conférence Episcopale Espagnole et le Secrétariat du Ministère Pastoral Pénitentiaire d’Alcala de Henares (Madrid).

Bien que l’année soit déjà bien avancée, il convient de rappeler ces journées de formation des volontaires pour le Ministère pastoral national des pénitenciers qui ont eu lieu du 27 au 29 octobre 2017. Plus de 80 volontaires de toute l’Espagne, se sont rencontrés à Madrid pour réfléchir sur le thème EVANGELISER DANS LA MISÉRICORDE. Dans ce ministère, nous ancrons nos objectifs sur une attitude miséricordieuse vis à vis des prisonniers et de leurs familles. Nous connaissons toutes les souffrances et la marginalisation qu’ils subissent, non seulement de la part de leurs connaissances, mais aussi de leur propre famille. Les différentes interventions nous aident à nous situer dans une approche juste des prisonniers : la qualité de la présence est essentielle. La première intervention de Pedro Fernández Alejo (Trinitaire), était centrée sur le thème « comment évangéliser dans la miséricorde selon le pape François ». Mme Maria Antonia Liviano a parlé de son expérience de “bénévolat aujourd’hui”. Elle nous a montré la trajectoire des Volontaires au fil des ans. Dom Carlos Piñeyroa Sierra a parlé de la passion d’être bénévole. Ma propre intervention, portait sur « La mission du volontaire à l’intérieur de la prison”, clarifiant les opportunités, les difficultés et les inconvénients de l’environnement pénitentiaire.

Ces journées ont été proposées comme un partage d’expériences, de préoccupations, de nouvelles initiatives, à travers des réunions et des interventions, portant un même but et un même désir: que les personnes en prison, reçoivent la force de l’Evangile, qui les aide à se réintégrer dans leur futur.

Tous les volontaires ont été invités, comme chaque année, à une autre journée de formation, avec pour thème “L’art d’accompagner”. L’Accompagnement fait partie intégrante de la relation entre des personnes qui marchent ensemble, c’est ouvrir les yeux, écouter, répondre aux besoins des personnes, respecter leurs droits. Accompagner ce n’est pas superviser ou gérer, c’est savoir faire, sentir et être.

Le sujet a rempli les objectifs de la formation continue : travailler la confiance et la co-responsabilité dans le service de nos frères et sœurs.

Le 12 février dernier, María Yela, Déléguée Pastorale du Diocèse de Madrid, nous a invités à partager et à travailler dans une atmosphère accueillante, de proximité fraternelle. Nous avons analysé différents textes du livre «  Si la vie nous offre des citrons, faisons de la limonade » par López et Costa. Dans son contenu exquis, nous découvrons les facteurs de risque, les incertitudes, la découverte de l’impuissance, les impacts émotionnels. En bref, nous devons toujours avoir un regard qui va au-delà des apparences, parce que la personne ne peut pas être réduite à son seul  comportement. Nous avons fini de partager, au cours d’un repas, les désirs, les rêves, les revers, les efforts pour rendre chaque jour, ce ministère plus visible et authentique, à l’intérieur et à l’extérieur des Centres Pénitentiaires.

Sœur Maria de Cortes – Fille de la Charité

Sister M.ª de Cortes – Daughter of Charity

Views: 930