Médaille d’or pour les Filles de la Charité

[Lebrija – Province d’Espagne Sud] Le 27 février la médaille d’or de Lebrija a été décernée à la Compagnie des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul au Théâtre Juan Bernabé de Lebrija. Cette médaille commémore le premier siècle de la Compagnie au service de cette ville, de la maison de retraite San André. La cérémonie a été menée par Maria Rosa, une animatrice de Radio à Lebrija.

Une courte vidéo a été réalisée sur les origines de la maison de retraite San André et les différentes sœurs qui ont été envoyées dans cette résidence. Puis le maire Madame de Lebrija, Maria José Fernandez a expliqué les raisons de cette récompense. Le conseil municipal a accordé la médaille d’or de la ville aux Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul pour leurs services et leur engagement social. Elle évoquait plusieurs anecdotes au sujet des sœurs, dont certaines travaillent actuellement au centre, comme Sœur Angel Ortiz.

Maria Carmen Bellido, jeune membre de la Jeunesse Mariale Vincentienne, a fait une présentation aux sœurs se souvenant des moments de sa vie et évoquant les vertus des Sœurs.

Ensuite, le maire a remis la médaille d’or de la Ville de Lebrija à Sœur Manuela Castilla, sœur servante de la communauté actuelle, représentant l’ensemble des sœurs qui ont consacré leur vie au service de la maison de retraite de San André au cours des cent dernières années.

Dans son intervention, sœur Manuela a rappelé que depuis le 23 février 1913 jusqu’à aujourd’hui, « le travail des sœurs a toujours été d’aider nos personnes âgées, non seulement dans leurs nécessités matérielles, mais aussi spirituelles».

Elle a également souligné l’énorme travail de formation humaine et spirituelle réalisé par le biais de la maison de retraite San André. Fortes de leur charisme vincentien, les sœurs ont travaillé dans la catéchèse, d’abord par le biais des Enfants de Marie, et maintenant dans l’association de la Jeunesse Mariale Vincentienne.

« Seul le Seigneur connaît les fruits de tant de travail dans tous ces domaines précédemment mentionnés : travail effectué avec amour, esprit de sacrifice et persévérance des sœurs, reconnu ajourd’hui par ce prix ».

Sœur Manuela a également fait une mention spéciale de tous les employés et des bénévoles de la maison de retraite de San André qui ont accompagné les sœurs dans leur travail quotidien au fil des ans. Ils ont donné de leur temps et le meilleur d’eux-mêmes avec amour et le bonheur de servir nos adultes.

Enfin, au nom de toute la communauté, Sœur Manuela a remercié la ville de Lebrija pour la médaille d’or. “Je demande au Seigneur de récompenser votre générosité et votre affection envers la Compagnie des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul.”

 « Que Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse aide notre Compagnie à poursuivre notre service pour la ville de Lebrija, dans la maison retraite de San André pour de nombreuses années encore. Que se réveille dans le cœur de la jeunesse de cette ville, de nouvelles vocations à la vie consacrée et à la vie au service des personnes les plus pauvres dans le charisme vincentien. Je peux vous assurer qu’ils trouveront dans cette vie non seulement un travail social important à réaliser, mais ils trouveront leur propre bonheur ».

Deux employés de la maison de retraite de San André ont offert un beau bouquet de fleurs, expression de leur reconnaissance et ont exprimé les félicitations de tous les employés du centre. La cérémonie s’est terminée par des chants andalous et espagnols interprétés par la chorale Sainte-Cécile de la ville.

Views: 1 480