Paroles de sœurs

Fille de la Charité ? Pourquoi pas ?

Chaque fois que je lis l’Évangile, je découvre Jésus, amoureux des pauvres, des petits, de ceux qui ne comptent pour personne…
Se sentir choisi par Lui c’est suivre Ses pas, découvrir dans la prière qu’Il me demande d’être Son témoin, d’offrir mes mains pour Le servir, mes lèvres pour parler de Lui, mes pieds pour L’accompagner et aller à la rencontre de ceux qui a besoin de moi, les pauvres.
Etre Fille de la Charité, c’est Lui offrir, à partir de ma pauvreté, tout ce qu’Il m’a donné et sentir qu’Il m’appelle à vivre en Fille de la Charité.

Soeur Socorro Campos, Province de Madrid-Santa Luisa

 

“Chacun doit reconnaître une Fille de la Charité : simple et vraie, humble sans réserve, détachée d’elle-même, attentive aux besoins des autres, disponible, véritablement née de l’amour de Dieu, pour donner tout cet amour …” (Mère Guillemin 19/9/1964)
C’est le programme d’une vie, sur un chemin déterminé qui tend constamment vers l’idéal. Je ne peux pas dire qu’un événement particulier m’ai fait comprendre que le Seigneur m’appelait, mais je me sentais «poussé» à me consacrer à plein temps à mes proches, dans un choix de vie différent de celui du mariage. Ce choix au début n’était pas clair pour moi … Ce qui m’a décidé, c’est la rencontre avec une Fille de la Charité simple et vraie, attentive aux besoins des autres.
La mise en œuvre de la vocation s’est développée dans le temps : j’ai traversé des temps turbulents qui m’ont révélé à moi-même et m’ont fait découvrir les joies de relations vraies. J’expérimente et j’éprouve ce que dit le psaume : « Le Seigneur te gardera, au départ et au retour », sa fidélité me soutient, m’engage et sa présence dans les Pauvres, notre Seigneurs et Maîtres, est une école de vie qui me maintient ancrée dans une spiritualité concrète.
Alors, je me tourne vers vous, les jeunes, qui vous sentez attirés par une force fascinante et mystérieuse, et vous invite à répondre “oui” à Celui qui vous aime d’un Amour éternel et – à travers vous – veut aimer nos frères et sœurs les plus abandonnés.

Sr. Paola Mollo, Fille de la Charité, 47 ans et 22 ans de vocation