Une vie donnée

« Et celui qui aura quitté, à cause de mon nom, des maisons, des frères, des sœurs, un père, une mère, des enfants, ou une terre, recevra le centuple, et il aura en héritage la vie éternelle ». (Mt 19,29)

Quand j’étais petite, j’aimais jouer à la maison… Mes filles étaient des poupées colorées et mes fils des ours en peluche. Je les conduisais dans un landau, les soignais, les nourrissais, changeais leurs vêtements, je les guérissais quand ils étaient “malades”. Chacun avait son propre nom… Le jeu classique d’une petite fille… Et maintenant, après de nombreuses années, à la maternelle où je travaille, je regarde les petites filles qui jouent avec le même plaisir.

En chacun de nous, il y a le désir d’être important pour quelqu’un et d’être aimé par quelqu’un… JÉSUS m’a donné son amour inconditionnel. Il m’a appelée et m’a invitée à vivre ma vie avec Lui – l’Époux. Un jour, il m’a montrée qu’il avait un dessein pour moi : il voulait que je devienne une petite Servante – la Fille de la Charité, celle qui aime les autres autant que Lui et sans condition.

Je travaille à la maternelle aujourd’hui. Un lieu extraordinaire, unique, à la fois ordinaire et simple. Il semblerait qu’il ne se passe pas grand-chose ici. Mais c’est Dieu lui-même qui nous envoie ces enfants. Il veut que nous semions en eux les graines du bien, afin qu’ils deviennent « de bonnes personnes».

Ma vie quotidienne à la maternelle est une prière simple, faite de joie, d’apprentissages, de gestes simples et d’activités quotidiennes, comme se brosser les dents, se nourrir, mais toujours avec la certitude de rencontrer Jésus : « Chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait » Mt 25, 45. Jésus, Mon Maître, aimait spécialement les enfants, et aujourd’hui j’apprends à les aimer comme ils sont ! Je reçois souvent d’eux des leçons d’honnêteté et de simplicité, de créativité et je vérifie chaque jour, le fait que l’amour est créatif. Servir parmi les plus jeunes me donne beaucoup de joie, Jésus m’aide à entrer dans le monde d’un enfant. Et chaque enfant est un monde différent. Grâce à cela, Il me forme et me permet d’expérimenter qu’Il est proche. Il suffit de porter les « lunettes de foi » et de Le voir dans les plus petits – ce que j’apprends à chaque instant !

 

 

 

 

 

 

sr Natalia, Province de Cracovie