Une vie donnée

Quand Dieu appel, comment ne pas tenir compte de sa demande, il est difficile de dire non, malgré tous les doutes et les peurs. La beauté de Dieu se révèle dans l’homme qui se laisse attirer et s’abandonne à sa grâce… Cela nous étonne de voir comment cela peut se produire, pourtant nous nous nous laissons séduire sans hésiter. C’est un choix délicat de suivre Dieu, et pourtant c’est ainsi que se réalise complètement et authentiquement notre vocation. Le «Seigneur avance par petits pas», il nous invite à la fidélité, à vivre la vie consacrée dans la plénitude du premier amour, de s’enthousiasmer et de rester amoureux même après 60 ans!

J’ai du mal à y croire, 60 ans ! Ce temps n’a pas été ni un poids, ni une souffrance. Mon seul regret est de ne pas avoir tout donné, j’ai reçu tant de joie, dans cette vie donnée aux pauvres, malgré ma petitesse.
Je dis merci pour toutes ces relations profondes avec chacun, avec mes sœurs et surtout avec Dieu. Merci à mes parents, merci à mon frère prêtre qui m’a toujours suivi et merci à mes responsables, de qui j’ai beaucoup reçu. Merci Jésus pour aujourd’hui, demain et pour chaque instant. Merci pour tout, simplement merci!

Sœur Carmen, Province San Vincenzo, Italie