Session Vincentienne Internationale du 30 août au 28 septembre 2013

session1[Maison-Mére] Cinq sœurs venant des quatre coins du monde (Indonésie, Inde, Brésil, Nigéria) et engagées pour un certain temps dans un service à la Maison-Mère ont mis ensemble les « fruits » cueillis pendant cette session:

Pour nous, c’était vraiment un temps favorable pour renouveler et pour approfondir notre foi et notre charisme vincentien ; nous avons vécu ce temps dans une grande joie et dans l’espérance d’être transformées par l’Esprit Saint en vraies et bonnes Filles de la Charité.

Les pèlerinages aux sources de la Compagnie nous ont aidées à connaître les lieux où ont vécu nos Fondateurs. Ils ont été une chance pour confirmer notre amour pour leur charisme. Nous nous sommes senties plongées dans la foi et la spiritualité vincentienne et nous avons entendu fortement l’appel à renouveler notre sens d’appartenance à la Compagnie pour mieux proclamer le Royaume de Dieu aux pauvres, ses vrais héritiers.

Ce qui nous a touchées le plus, ce sont les documents des archives, tout l’héritage de la Compagnie, commencé par saint Vincent et sainte Louise. Cela nous montre que malgré les guerres, les révolutions, les difficultés politiques ou sociales l’esprit de la Compagnie, l’esprit vincentien, reste toujours vivant dans le service des pauvres. C’est vraiment l’œuvre de Dieu ; Dieu aime notre Compagnie ! Nous avons eu la grâce de boire de l’eau pure, de boire la sagesse de nos origines.

Les témoignages de vie de saint Vincent, de sainte Louise, de nos premières sœurs, de sainte Catherine et aussi de nos martyrs d’Espagne ont ému nos cœurs : leur amour inconditionnel pour Dieu, leur acceptation joyeuse de la vie qui est toujours un « combat » : tous ont vécu beaucoup de difficultés soit dans le service, soit dans les relations humaines, soit dans les situations perturbées de leur pays. La foi en la Providence Divine leur était source de courage, lumière sur leur chemin spirituel et point d’ancrage pour les communautés naissantes. La présentation claire de l’identité des Filles de la Charité et de leurs vœux, engagements faits à Dieu, nous a aussi profondément interpelées.

Dans cette foi rayonnante de tous les Bienheureux et Saints de la Famille Vincentienne, nous trouvons la force pour l’avenir, pour le témoignage de notre foi et de la charité envers les pauvres qui nous attendent. « Dieu aime les pauvres, et par conséquent, il aime ceux qui aiment les pauvres », nous dit saint Vincent.

« Dieu nous a créées pour servir Jésus Christ dans les pauvres, c’est là notre mission » nous a rappelé Sr Evelyne, notre Supérieure générale. Selon elle, la communauté locale nous aide à entretenir la flamme du charisme, à grandir dans notre appartenance à la Compagnie.

Nous étions très contentes de rencontrer des Filles de la Charité du monde entier, toutes, elles servent les pauvres dans le même esprit. De plus, les échanges dans les groupes, précédés par la réflexion personnelle, étaient une expérience bien enrichissante.

Au fur et à mesure, beaucoup d’attentes exprimées le premier jour de la session ont été réalisées. Nous voulons partager les « fruits » de cette session avec toutes les personnes que nous allons rencontrer pendant notre pèlerinage de foi à côté des pauvres.

Merci de tout cœur et rendons grâce à Dieu qui était avec nous et qui nous a guidées pendant cette session.

Soeur Brigita, Soeur Mary Juliet, Soeur Rani, Soeur Scholastica et Soeur Valdirene

 

 session2  session3  session4
Views: 1 372