Journée diocésaine à Sousse (Tunis)

[Province España-Sur] Le 20 janvier 2018, les paroissiens de tout le diocèse de Tunis se sont réunis à Sousse pour participer à la journée diocésaine proposée par l’évêque. Les deux communautés de Filles de la Charité de Tunis et de Sfax y ont participé ainsi que les prêtres Vincentiens de Lagoulette et de Sousse, responsables des paroisses. lire la suite

Témoignage: Mission auprès des Haïtiens – Belo Horizonte – Minas Gerais – Brésil

[Province de Brésil – Belo Horizonte] Dans la ville industrielle de Contagem et Betim, lieux faisant partie à Belo Horizonte, capitale de l’État de Minas Gerais – Brésil, de nombreux Haïtiens arrivent chaque semaine, grâce à des liens familiaux ou d’amitié. Quand un Haïtien parvient à se stabiliser avec son foyer et son emploi, il économise immédiatement de l’argent pour l’envoyer à des parents ou des amis qui sont restés en Haïti, afin qu’ils puissent aussi venir au Brésil. Ainsi, de nombreuses communautés se sont formées. lire la suite

Petite contribution en souvenir de Soeur Suzanne Guillemin, Fille de la Charité

[Province de San Vincenzo Italie] A l’occasion du 50ème anniversaire de la mort de Sœur Suzanne Guillemin, je voudrais proposer quelques réflexions sur celle qui est considérée, dans nos mémoires comme un “Prophète” de la Petite Compagnie. Aujourd’hui comme hier, son témoignage de vie et ses paroles sont vraiment cohérents avec la devise : “Données à Dieu, en Communauté, pour le service des pauvres ». lire la suite

Session pour les formateurs à la vie religieuse

[Province Notre-Dame de la Mission – Amérique du Sud] Une session pour les formateurs à la vie religieuses s’est tenue du 7 au 30 janvier à Asunción (Paraguay). Sr. Cantalicia du Paraguay, Srs Virginia, Lila et Isela d’Argentine et Sr. Claudia du Chili y ont participé.

Partant de leurs propres expériences et d’échanges en groupes, cet espace de paroles permet de renouveler leurs réponses pour vivre la mission.

Un lieu d’étude et de réflexion

Face aux changements qui s’accélèrent dans la société, la vie religieuse connaît une période de profonde transformation. Pour se situer correctement dans sa vocation face à l’évolution de l’humanité et de l’Église, il faut une préparation minutieuse, surtout pour ceux qui sont appelés à former de futurs religieux et consacrés.

Face à ces urgences, la CONFERPAR (Confédération des Religieux du Paraguay) offre des espaces d’études, de réflexions et de vie qui favorisent la croissance intégrale de la personne consacrée.

La session dure un mois avec une structure modulaire, divisée en quatre semaines, avec des ateliers dans différents domaines nécessaires à la formation : dimension psycho-affective, spirituelle, théologique et missionnaire. Elle s’adresse aux formateurs ou à ceux qui se préparent à ce service.