Médaille d’Estrémadure à Sr Cristina Arana Astigarra

[Province España-Sur (SAM)] Sœur Cristina Arana Astigarraga, est l’une des sept personnalités marquantes qui a reçu la Médaille d’Estrémadure pour sa vie donnée auprès des personnes vulnérables. Les autres lauréats étaient M. Angel Sastre Canelas, journaliste de Don Benito; Mme. Maria Victoria Gil Alvarez, chercheuse; la Fédération d’Estrémadure des Groupes de Musique; le groupe de Folk Manantial ; le regretté peintre M. Jaime de Jaraiz et M. Gonzalo Martín Dominguez, responsable de la maison d’Estrémadure à Séville.

Sœur Cristina vient de Vergara (Guipuzcoa), elle a 94 ans. En 1975, elle est arrivée à Badajoz de Caceres où elle a travaillé dans la communauté des Filles de la Charité de l’hôpital de la Croix-Rouge.

A Badajoz, elle a travaillé à l’hôpital provincial et avec des détenues depuis qu’elle était membre du groupe pastoral pénitentiaire, c’est-à-dire depuis 30 ans.

De nombreuses personnes la rencontrent également à la paroisse avec le Père Rafael. Elle participe en ouvrant les portes, en accueillant les gens et en prenant soin d’eux…

Pendant de nombreuses années, sa mission l’a conduite à accueillir, au restaurant social des Filles de la Charité « Filles de la Acogida», dans la rue Martín Cansado, à Badajoz, plus de cent personnes par jour, qui reçoivent des repas, des vêtements et des douches pour les sans-abri. “Elle a consacré toute sa vie aux personnes les plus vulnérables, ce qui la rend digne de la plus grande reconnaissance accordée par la communauté”, a déclaré le Directeur général régional.

Néanmoins, sœur Cristina a déclaré:

“Je ne peux pas accepter cette distinction, je ne devrais pas la recevoir. Ce prix devrait être décerné à la Congrégation des Filles de la Charité de Saint-Vincent de Paul dans son ensemble. Je n’ai rien fait de spécial, j’ai accompli mon devoir. Je ne suis pas une personne qui a excellé de manière particulière, je ne suis qu’une simple sœur et ces récompenses ne sont pas pour moi. Je ne peux pas la prendre, je ne la veux pas , je ne devrais pas la recevoir », a-t-elle insisté, !

Views: 306