Mission dans la ville de Marillac , Etat de Minas Gerais

marillaccity.1[Province de Belo Horizonte – Brésil ] Sainte Louise de Marillac est très importante pour nous , Filles de la Charité, sa vie nous donne un exemple de fidélité et d’amour de Dieu pour ceux qui sont pauvres et exprime par ses grands actes de charité, audace et ferveur. Nous, les jeunes sœurs avons commencé une étude sur Louise, un moment important d’approfondissement pour une meilleure connaissance de sa vie. Pour concrétiser cette étude, une mission populaire a été proposée dans la ville de Marillac, dans l’état de Minas Gerais, qui a Sainte Louise comme patronne. La mission a eu lieu le 15 mars 2014, en présence de Filles de la Charité de diverses communautés qui nous ont soutenu et ont partagé avec nous, dans la joie, la réalisation de la mission, à partir d’un projet de redécouverte du patrimoine vincentien. Pour nous, ce temps de communion, de célébration, de prière et d’expérience de la rencontre avec les gens de la ville de Marillac est une raison de rendre grâce à Dieu. 

En arrivant dans la ville, nous avons été accueillies avec beaucoup de joie et d’enthousiasme par la population et par le Père Fabiano Ferreira Leite. Chaque jour, avant de commencer les visites, nous nourrissions notre esprit avec le pain de la Parole de Dieu, nous préparions nos cœurs à accueillir, nos oreilles à entendre, nos yeux à voir et contempler Dieu à l’œuvre dans l’histoire des gens que nous allions visiter. Comme Louise nous l’a enseigné: « Elles se souviendront de regarder Dieu et sa gloire tout premièrement, puis l’intérêt des personnes avec lesquelles l’on agit, pour les mieux servir selon la disposition de leur esprit » ( SL A.85 ).

Dans nos allées et venues, nous avons remarqué une grande foi parmi les gens. Ils étaient en mesure de la mettre en oeuvre, sans perdre courage. Dans chaque maison que nous avons visitée, une personne nous a dit : “Aujourd’hui, Dieu est venu dans ma maison” et d’autres ont dit : “J’ai une grande foi en Dieu”. Bien que vivant dans une situation de misère et de souffrance, nous pouvions voir la joie sur tous les visages. Cependant, ils ne cachent pas qu’ils sentent le besoin que quelqu’un les écoute et soit proche d’eux, en particulier une présence religieuse.

Notre priorité était la visite des personnes âgées et des malades qui ont des difficultés à monter et descendre les collines pour rejoindre les célébrations et festivités; puis nous avons visité d’autres familles dans diverses situations. Pour tous, nous avons essayé de partager un peu de la vie et de l’histoire de notre Fondatrice. Ainsi, nous avons associé certaines étapes de la vie de Louise avec l’histoire de la population : l’enfance et l’adolescence; le mariage et la maternité; son dévouement et son soin de l’autre; son veuvage et sa souffrance; sa vie de prière et de foi; son attitude de service et sa fidélité à Dieu; sa sérénité dans la maladie et sa confiance dans l’amour divin. Ces expériences de vie nous ont laissé des marques et nous sommes sûres qu’il est impossible de rencontrer des situations de souffrances et de négligence sociale en continuant à vivre de la même façon ou de rester insensibles face à de telles situations.

Nous contemplons le chemin de sainteté de Louise, au milieu des difficultés, des souffrances, des luttes et des imperfections humaines, et surtout, en offrant sa vie par un engagement généreux, en respectant le plan de Dieu, par la foi et une prière féconde, pratiquant la charité envers les pauvres, vivant l’intimité et  la fidélité à Dieu. Certaines personnes que nous avons rencontrées, nous on dit, en nous connaissant mieux, que c’était la vie de Louise qui avait fait d’elle une Sainte.

Merci à l’appui des Sœurs , qui inlassablement se donnent, qui nous ont permis de terminer notre projet d’études :  la recherche et l’approfondissement de la vie de sainte Louise de Marillac .

Sr. Marlene Aparecida Tomé et Sr. Sônia Gonçalves, Filles de la Charité

 marillaccity2  marillaccity3  marillaccity5
Views: 1 709