La Pastorale des personnes âgées fête ses 10 ans au Brésil

Pastoral da Pessoa Idosa (1)[Province de Curitiba – Brésil] La pastorale des personnes âgées a été fondée en 2004. C’est une organisation liée à la Conférence nationale des évêques du Brésil (CNBB), dont le siège est dans la ville de Curitiba, dans l’État de Paraná. Son objectif principal est de proposer une visite à domicile mensuelle, pour accompagner les personnes âgées en situation de vulnérabilité : fragilité physique, pauvreté, abandon, solitude. Plusieurs activités sont développées qui valorisent la personne âgée dans son environnement familier, en donnant des informations sur le domaine de la santé, la défense de ses droits, la prévention des abus et la violence contre les personnes âgées.

Cette année, la Pastorale des personnes âgées fête ses 10 ans de fondation commémorant son expansion dans l’ensemble du pays. Elle est présente dans tous les états du Brésil, dans 834 municipalités (17% de toutes les municipalités brésiliennes); dans 4 635 petites communautés; dans 1327 paroisses (12%); dans 187 diocèses (71%) et accompagne en moyenne 140 640 personnes âgées par mois. 113 231 familles sont visitées chaque mois par 18 080 responsables bénévoles des communautés formés pour mener cette mission de foi confiée au voisin.

Depuis le début, ce ministère a été accompagné par les Filles de la Charité de diverses Provinces du Brésil, depuis 2010, il a été coordonné au niveau national par une Fille de la Charité de la Province de Curitiba, ministère confié par la présidence de la CNBB, en accord avec la Visitatrice et son Conseil.

La célébration des 10 années de Pastorale auprès des personnes âgées nous apporte une nouvelle motivation et la conviction que nous ne pouvons pas arrêter notre mission. “Que chaque communauté accompagne avec amour et comprenne ceux qui vieillissent” phrase écrite par Saint-Jean-Paul II, à la veille de sa mort, en janvier 2005. Elle nous pousse à persévérer et à faire confiance, pensant que peu à peu, la société brésilienne, et en particulier ceux qui sont en charge du pouvoir public et des ressources, se rendront compte du besoin pressant d’investir dans ce domaine. Comme le dit le Pape François:. “Il n’y aura ni harmonie ni bonheur dans une société qui ignore, qui laisse aux marges, qui abandonne à la périphérie, une partie de lui-même”.

Aujourd’hui au Brésil il y a plus de 25 millions de personnes de plus de 60 ans (12% de la population). Le nombre qui augmente le plus est celui des personnes âgées de plus de 80 ans, qui sont fragiles. Malheureusement la société brésilienne ne s’est pas préparée à ce phénomène de vieillissement qui augmente rapidement et il n’y a pas suffisamment de lieux et de services pour soutenir ces personnes et leurs familles. Les services qui sont disponibles aujourd’hui sont les mêmes qu’il y a 100 ans : maisons traditionnelles de soins infirmiers, maintenant appelées établissements de soins de longue durée pour les personnes âgées.

Une enquête menée en 2008 par le Secrétariat aux droits de l’homme a révélé que moins de 0,5% de la population âgée vit dans des institutions. Par conséquent, 99,5% sont à la maison (seuls ou vivent avec des parents), ce qui justifie la nécessité d’investir davantage dans la Pastorale pour les personnes âgées, en se consacrant exclusivement à l’accompagnement des personnes âgées plus fragiles dans leurs maisons et dans les communautés les plus pauvres de notre pays.

Sr. Terezinha Tortelli, Fille de la charité

 Pastoral da Pessoa Idosa (2)  Pastoral da Pessoa Idosa (4)  Pastoral da Pessoa Idosa (3)
Views: 1 569