Rencontre des conseils provinciaux des Provinces slaves à Celje, Slovénie

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA[Provinces slaves] Le 20 octobre, la rencontre des membres des conseils provinciaux des Provinces slaves des Filles de la Charité s’est déroulée à la maison St Joseph à Celje…chacun a eu l’occasion de se présenter.

Les membres des divers conseils provinciaux ont été rejoints par les directeurs provinciaux. Les participants venaient de Pologne, de Slovaquie, de Croatie, du Kosovo et d’Albanie. La Supérieure générale –sr Kathleen Appler était aussi présente, le directeur général Bernard Schoepfer, la conseillère générale de langue slave, Soeur Hanna Cybula, et le Supérieur général de la Congrégation de la Mission, le P. Tomaž Mavrič.

Le premier jour, chaque province a présenté les diverses œuvres qu’elles offrent aux personnes pauvres. Une attention particulière a été donnée aux missions dans l’Est de l’Europe, en particuliers les pays de l’ex-union soviétique : Ukraine, Biélorussie, Russie et Kazakhstan…les sœurs de Pologne et de Slovaquie y sont engagées. Après ces présentations, la Mère Générale, Kathleen Appler, s’est adressée aux participantes et les a encouragées à s’engager à la suite du Christ de façon radicale et à servir les êtres humains qui vivent aux périphéries de la société. Suivre Jésus-Christ doit être vu comme une invitation à revenir continuellement à l’Evangile et à choisir un style de vie qui permette aux sœurs de se faire plus proches des exclus de la société et qui souffrent diverses sortes de violence.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans l’après-midi tous les membres ont célébré l’eucharistie à l’occasion de la journée mondiale des Missions.

Le deuxième jour, le Directeur Général, le P. Bernard Schoepfer, a proposé une méditation sur le Bon Samaritain et a prolongé les propos de la Mère Générale en ce qui concerne les besoins du service, pour une suite radicale de Jésus-Christ. Durant la journée, les participants se sont joints aux membres de la communauté locale dans leurs divers ministères.

Le troisième jour, le Supérieur Général, le P. Tomaž Mavrič, a parlé à tous de la mystique de la charité. Il a invité tout le monde à promouvoir la collaboration entre les diverses branches de la Famille vincentienne parce que c’est seulement de cette façon que nous donnerons la parole aux sans voix et que nous transformerons les situations de pauvreté contemporaine. Il nous a aussi conviés à être inventifs pour l’anniversaire des 400 ans du charisme vincentien.

Ces trois jours nous ont permis de partager nos diverses expériences et ainsi, de nous sentir encouragés et invités à continuer nos ministères auprès de ceux qui sont les membres les moins protégés de notre société.

Metka Tushar, FdlC

Views: 1 289