«Servir et non être servi» Mt 20, 28

VSC West head[Province de Los Altos Hills, États-Unis] Le service vincentien : Une année au service des autres transforme la vie ! Sr. Alicia Martin, Fille de la Charité, est intervenue lors d’un week-end du mois de janvier auprès des membres actuels de VSC Ouest. (Service vincentien de l’ouest américain). Elle a exploré le “cœur et l’attitude” de huit membres qui se font se sont engagés pour une année de service, sur leur lieu de vie respectif, de San Francisco à Los Angeles.

Selon John Greenleaf, les convictions philosophiques et le fait de rendre service enrichissent la vie des individus, leur permettent de participer à une meilleure organisation sociale et finalement de créer un monde plus juste et plus solidaire. Les principales caractéristiques d’un serviteur sont : l’écoute, l’attention, l’empathie, la découverte des besoins de l’autre, la vision d’avenir, la prudence, l’organisation, l’engagement au soutien et à la valorisation de la population. Pour acquérir ces qualités, il faut toute une vie !

Voici à peu près la pensée de Sainte Louise de Marillac : Si Dieu vous a appelées à son service, vous l’y trouverait. Saint-Vincent de Paul a également rappelé à ses sœurs et à ses frères prêtres, de donner d’abord son cœur et d’agir ensuite. Les paroles d’encouragement de Vincent  se réfèrent toujours au serviteur, Jésus, qui a agi avec beaucoup d’attention et de compassion.

VSC West team 1Les membres du service vincentien, souvent jeunes, ont le désir de servir les autres. Beaucoup de gens sont surpris de voir que ces jeunes (nés en 1982 ou plus tard) ont le sens des autres et savent sacrifier leurs propres intérêts pour le bien d’autrui, car ils s’engagent à faire une année de service, après leurs études à l’université. Cela peut sembler difficile à comprendre étant donné la réalité des prêts étudiants qu’ils doivent rembourser.

En 2012, CVN (le réseau de bénévoles catholiques) a demandé au CARA (Centre de Recherches Appliquées de l’Apostolat) de faire une étude pour comprendre ce qui changeait dans la vie de ceux qui s’étaient engagés. L’étude a indiqué que pour 92% des 25 000 bénévoles, la justice sociale est une valeur importante dans leur vie. Cette étude a questionné de jeunes adultes qui avaient servi dans le passé : ils ont pris conscience de l’importance de devenir visionnaires: rêver et montrer la voie à d’autres (à noter: plus de la moitié des anciens volontaires, qui ont participé à l’étude sont nés en 1984 ou plus tard.)

Plus que jamais, ceux qui servent, doivent susciter la confiance de ceux qu’ils accompagnent. Passer à la parole n’est pas facile. Que nous soyons serviteurs ou des personnes nécessitant une aide, nous avons besoin de communiquer nos objectifs de mission pour construire la communauté. Saint Vincent a aidé les gens spirituellement, professionnellement et personnellement. Il a vu le bon côté de ceux qu’il a servi et de ceux qui ont servi avec lui. FAISONS-NOUS DE MÊME ?

Sœur Frances Vista, Fille de la Charité, Directrice

VSC West team 2

Toutes les idées et citations, sont tirées de Les fiches vertes « Servant Leadership » (Le service) : * Un voyage sur la nature du pouvoir légitime et la grandeur 1977, New York: « Paulist Press » * Écrits saint Vincent de Paul, * Livres  sur Saint-Vincent de Paul, * Barbuto, John, Jr. et Wheeler, Daniel, « Devenir serviteur: Avez-vous ce qu’il faut? » * CARA, Centre de recherches appliquées pour l’apostolat, le bénévolat recherche 2014

Views: 2 216