Service dans les périphéries, avec l’AIC (Equipe Saint Vincent) « Sainte Louise » Bilbao

[Province d’España-Norte] Depuis 1994, une communauté de Filles de la Charité a développé sa mission dans le quartier d’Arangoiti à Bilbao, en Espagne. Actuellement, il y a une soeur qui travaille avec les équipes Saint Vincent Louise de Marillac.

Valeurs

Les lignes les plus significatives qui sont suivies dans l’association sont les suivantes:

– Participation, travail d’équipe, communication avec d’autres groupes et associations.

– Intégration, échange interculturel et égalité des genres.

– Aide aux personnes en situation de vulnérabilité, attention personnalisée et adaptation aux besoins spécifiques de chaque personne et / ou famille.

La personne est au coeur de l’attention des différents acteurs. Tous travaillent en coordination avec les services sociaux.

Organisation et données sociales.

Les équipes Louise de Marillac de Bilbao sont membres du forum des organisations de volontaires, piloté par BOLUNTA. Les participants forment le conseil d’administration avec 3 professionnels. Il y a en moyenne 70 bénévoles et 60 collaborateurs.

Plusieurs programmes ont été réalisé:

Le programme CHATILLON est un atelier professionnel, pour 16 personnes ayant des handicaps psychologiques et physiques. Il propose des ateliers de cuisine, des travaux manuels, de la musicothérapie, des vacances, des excursions, etc. Chaque semaine, les projets ont été soutenus, dans le but d’obtenir la participation des gens de la ville qui connaissent leur environnement et souhaitent la socialisation avec les autres.

Le programme BANOK BATERA aide plus de 30 enfants du quartier avec diverses activités: soutien scolaire, jeux, bibliothèque, sports, théâtre, colonies, camps d’été, etc.

Le programme ACTION SOCIALE, prend en charge des personnes âgées:

distribution de repas à domicile, aide économique aux familles, distribution de nourriture et de médicaments, accompagnement dans les procédures et consultations médicales, groupes d’entraide.

Logement et expulsions

Une grande partie des ressources 2017 a été consacrée à aider les familles en situation précaire afin d’éviter l’expulsion. Chaque famille est accueillie, soutenue légalement et des solutions sont étudiées. Dans certains cas, cela a été l’allègement de la dette et dans d’autres cas, ce sont des contributions économiques occasionnelles. En général, l’aide prend la forme de micro crédits, remboursables sans intérêts à moyen et long terme. Il s’agit toujours de conclure des accords avec les bénéficiaires, avec un engagement en retour, ainsi ils acquièrent une responsabilité sociale par leur travail, qui leur assure une viabilité future.

Immigration. Formation pour les immigrés, les groupes interculturels, etc. Les familles viennent de plusieurs pays: Bolivie, Brésil, Pérou, Sénégal, Maroc, Sahara, etc. Nous travaillons d’une manière adaptée à l’interculturel, favorisant les rencontres et le soutien aux familles immigrées.

Aides juridiques et psychologiques.Tout au long de l’année, différentes personnes ont été assistées dans les processus judiciaires avec la collaboration de bénévoles professionnels. D’un autre côté, certaines personnes sont accompagnées régulièrement par le psychologue du centre.

La participation aux activités est essentielle. Nous suivons la devise « d’un peu » pour chacun. Certains résidents du quartier d’Arangoiti participent au bénévolat dans certaines de leurs activités.

Views: 1 531