Témoignage de L’Equipe Missionnaire de la Charité

EMC logo[Province du Proche Orient] « Si l’amour de Dieu est un feu, le zèle en est la flamme » – St Vincent de Paul

« Que ferait Jésus à ma place ? » C’est une question que l’Equipe Missionnaire de la Charité  (EMC) se pose depuis sa fondation il y a 3 ans et elle se la pose tous les jours pour répondre fidèlement à l’appel du Christ qui veut que nous soyons aujourd’hui, comme Lui, les témoins de sa miséricorde auprès de nos frères les pauvres.

Avec le Jubilé des 400 ans du charisme vincentien, nous cherchons à vivre une plus de proximité avec les pauvres « nos Seigneurs et nos Maitres » selon ce que nous rappelle St Vincent. C’est l’objectif de notre année !

Si St Vincent était là aujourd’hui, qu’aurait-il fait ? Certainement qu’il ne serait pas rester indifférent aux masses des pauvres qui existent. Il aurait été bouleversé et pris de pitié, comme le Christ, à la vue des foules sans repères, des enfants de la rue exploités, des familles qui vivent dans les rues ou sous les ponts, des réfugiés fuyant la guerre et vivant dans des conditions inhumaines, des personnes âgées fouillant dans les poubelles pour trouver de quoi manger…

Que ferait Jésus, que ferait Vincent de Paul à ma place ? A leur suite nous essayons de nous donner, pour révéler le visage d’amour de Dieu, d’aller à la rencontre des plus pauvres. Nourris de la Parole de Dieu, nous essayons de la transmettre  par la parole et le service.

Un soir par semaine, à travers un projet intitulé « Eclaire la nuit », l’EMC cherche à rencontrer les Sans Domicile Fixe, à leur apporter de quoi se nourrir, de quoi se vêtir, à s’occuper d’eux lors de la maladie, à chercher avec eux des issues qui leur permettent de vivre plus dignement et le plus important, c’est de les rencontrer comme frères et de leur faire sentir qu’ils sont respectés et aimés.

Nous allons aussi vers les réfugiés syriens au Liban, et spécialement dans un camp où vivent des familles depuis 3 ans pour les soutenir matériellement et humainement, par des provisions, des vêtements, des aides ponctuelles ainsi que des formations pour les femmes (hygiène, sécurité…), un support psychologique selon le besoin et des animations pour les  enfants.

D’autres familles libanaises constituent aussi un champ de service pour nous. Nous les visitons régulièrement pour les aider et les soutenir en collaboration avec d’autres organismes ou communautés selon l’orientation nécessaire.

La mission des rues occupent aussi une grande place, puisqu’ à travers elle nous parvenons à rencontrer les mendiants dans la rue, à les connaitre, et lorsqu’ils acceptent nous allons chez eux pour les accompagner dans la durée.

De même et tous les ans, l’EMC assure une mission de 15 jours en haute Egypte au service des enfants, des jeunes et des femmes vivant une pauvreté spirituelle et matérielle.

Le 24 décembre 2016, nous avons voulu concrétiser ce que signifie pour nous la fête de Noël – Dieu avec nous- c’est pourquoi l’EMC a invité avec la communauté des Filles de la Charité, à St Charles, les personnes SDF pour prendre un bain, se vêtir dignement, se couper les cheveux, se raser… pour partager, pendant une journée, la joie de la fête. De même une centaine de personnes qui vivent dans le camp de réfugiés syriens sont venus partager notre repas, recevoir des cadeaux  pour oublier le vécu difficile de tous les jours.

Que ferait Jésus, que ferait St Vincent ? Une question que nous ne voulons cesser de nous poser pour nous dépasser, pour rencontrer et servir Jésus Christ dans nos frères les pauvres au-delà des barrières de la religion, de la race, de l’âge…

Pour l’Equipe Missionnaire de la Charité- EMC
Sr Diala Kassably F.D.L.C

Views: 592