La Commission pour le développement social et le Forum de la société civile.

Soeur Germaine Price, représentant la Compagnie des Filles de la Charité à l’ONU, nous partage ci-dessous les nouvelles de New York :

[ONU-ONG] La Commission des Nations Unies sur le développement social a commencé, en février, ses 10 journées annuelles de session, au siège de l’ONU à New York, avec pour but d’appeler à donner aux populations les plus pauvres et les plus vulnérables, les outils dont ils ont besoin pour se sortir de la pauvreté.

Selon le rapport du Secrétaire général Ban Ki-moon, destiné à la Commission, «Promouvoir l’autonomisation des personnes dans la réalisation de l’éradication de la pauvreté, l’intégration sociale, le plein emploi et un travail décent pour tous», près de 80 pour cent de la population mondiale n’a pas un accès adéquat à la protection sociale, laissant ceux qui vivent dans la pauvreté, se sentir impuissants pour améliorer leur position.

Le rapport indique également que, bien que plus de 600 millions de personnes aient réussi à surmonter la pauvreté depuis 1990, 1 milliard de personnes continueront à se battre pour atteindre cet objectif d’ici à 2015, date limite pour la réalisation des objectifs anti-pauvretés, objectifs de Développement du Millénaire (ODM). Une attention particulière doit être accordée à la situation des jeunes à travers le monde, sans emploi ou à la recherche d’un emploi, et qui ne bénéficient d’aucun programme scolaire ou de formation.

Prenant la parole lors de la réunion d’ouverture de la Commission, le Président du Conseil économique et social (ECOSOC), Néstor Osorio, a déclaré que sans des politiques et mécanismes appropriés, les tensions sociales augmentent et érodent la cohésion sociale, ce qui est essentiel pour la promotion du développement.

M. Osorio a également souligné le potentiel des technologies d’information et de communication pour responsabiliser les gens dans les zones rurales ou les communautés défavorisées en leur donnant accès à la connaissance, et a noté que ce serait l’un des aspects à aborder lors des tables rondes.

Afin de mieux comprendre la façon de promouvoir l’autonomisation et l’intégration dans le programme de développement, les participants à la session de la Commission entendront des experts de premier plan sur ce sujet. L’accent sera mis aussi sur les personnes âgées, les jeunes et les personnes handicapées.

La session proposera également plus de 30 événements parallèles et l’examen de cinq résolutions, ainsi que les recommandations formulées par le Forum de la société civile sur la promotion de l’autonomisation des personnes, pour atteindre les objectifs de développement social.

Chaque année, avant la Commission pour le développement social, le Comité des ONG pour le développement social organise un Forum de la Société civile sur le thème à traiter par la Commission. Le thème du Forum de cette année est « la Société civile: promouvoir l’autonomisation des personnes pour atteindre les objectifs du développement social ». La Commission et le forum des ONG fournissent une occasion aux membres de la Société civile, le Secrétariat de l’ONU et les États membres d’examiner les politiques et pratiques efficaces pour éliminer la pauvreté, réduire les inégalités, réaliser l’intégration sociale et le travail décent pour tous. La Déclaration de la Société civile, confirmée par les représentants des ONG, participant au forum, a été présentée lors de la séance d’ouverture de la Commission pour le développement social, par le Président du Comité des ONG pour le développement social.

Pour plus de détails, allez à http://www.un.org/news 

Pour plus d’information sur la Compagnie des Filles de la Charité à l’ONU: www.cmdcngo.org

Views: 2 238