Les Filles de la Charité de la Province d’Afrique du Nord en pèlerinage à Hippone

hippone8[Province d’Afrique du Nord] A l’occasion de l’anniversaire de l’érection de l’Eglise de Saint Augustin au rang de Basilique, il y a cent ans, le 2 mai a eu lieu un pèlerinage et une célébration eucharistique auxquels nous avons participé. Dans une petite communauté catholique, vivant au milieu d’un peuple de croyants musulmans, c’est un fait marquant de pouvoir célébrer notre foi avec une solennité pareille.

Hippone est un ancien port romain situé à l’Est de l’Algérie, proche de la frontière avec la Tunisie, c’est là que Saint Augustin a écrit ses grands ouvrages, il a été pasteur, juge et avocat des pauvres, serviteur de l’Eglise et à partir de là il a irradié la pensée philosophique et théologique au long des siècles. Cet évêque illustre a parcouru la Numidie et a participé aux grands débats de l’Eglise du quatrième siècle à Carthage. Quelques années auparavant, il était né sur cette terre algérienne à Thagaste de Numidie, aujourd’hui Souk-Ahras, fils d’un patrice romain et d’une mère berbère il avait fait ses études et enseigné dans son pays natal avant d’aller à Milan pour continuer sa brillante carrière de rhétoricien. Une fois qu’il découvrit l’Amour de Dieu il n’a pas cessé de chanter ce Dieu d’Amour avec toutes les cordes de son intelligence.

En haut de la Colline d’Hippone (aujourd’hui ANNABA) se trouve la Basilique de Saint Augustin, récemment restaurée et c’est là que nous nous sommes rendues en pèlerinage, nous avons quitté la maison de Constantine à cinq heures et demie du matin pour rejoindre les pèlerins de toutes les petites communautés de l’Algérie, ainsi que ceux de la France, de l’Italie et autres. Tous sont venus à la fête pour montrer ainsi l’unité, l’universalité de l’Eglise, et le soutien à notre mission en terre d’Islam, mission de dialogue, de paix et d’Amour de Dieu pour tous les hommes.

 hippone1  hippone2  hippone3

Les étudiants subsahariens, les chrétiens du pays, tous les participants ont fait de leur mieux pour que la journée soit réussie. Accueil, montée des pèlerins à la basilique accompagnés par la méditation de six textes de Saint Augustin, et la Messe présidée par le Cardinal Jean Louis Tauran, envoyé spécial du Pape et Président du Conseil Pontifical pour le dialogue interreligieux. Autour de l’autel il y avait aussi le Nonce Apostolique, le Cardinal de Lyon Philippe Barbarin, Mgr Paul Desfarges Evêque de Constantine et Hippone, les évêques des autres trois diocèses de l’Algérie ainsi que les trois évêques émérites du pays, deux de Marseille et une vingtaine de prêtres. Nous avons chanté et célébré notre foi  et le Cardinal Tauran nous a exhorté à continuer dans l’esprit de Saint Augustin à la recherche de la Vérité, de l’Amour et de la Beauté pour le bien de tous les hommes, ou dit d’une autre façon, pour construire un monde plus humain et plus fraternel.

Un casse-croute nous a donné des énergies pour continuer la journée avec une conférence sur les travaux réalisés pour la restauration du bâtiment et de l’orgue. Suivi par un exposé d’un professeur musulman connaisseur de Saint Augustin –l’homme et l’œuvre-, et d’une conférence du Cardinal Tauran sur l’importance de dialogue des religions, en nous disant que pour pouvoir dialoguer il est nécessaire de se connaître et savoir vivre la souffrance de l’autre en la faisant notre.

A la suite de ce géant de l’Eglise, nous voulons vivre en Filles de la Charité notre témoignage de l’amour  de Dieu pour tous vivant, notre service des Pauvres dans cette terre d’Afrique du Nord.

« ….Car c’est en parlant de la Jérusalem céleste que le Psaume 121 chante: Maintenant notre marche prend fin devant tes portes Jérusalem ! 

Ceux qui rentrent dans sa construction sont des pierres vivantes ». (St Augustin)

Views: 1 537