« Nous sommes dans la joie …. Le Seigneur a fait pour nous des merveilles”

[Province de Madrid – Santa Luisa] Le 19 août, un groupe de sœurs a commencé un pèlerinage “Sur les pas de Vincent”, accompagné par Sœur Antonia, Visitatrice, du Père Joaquin, Directeur provincial, et Sœur Rocio, Conseillère. Sœur Ascension Larrad, œuvrant à l’association hispano-américaine San Fernando, à Neuilly-sur-Seine nous attendait à l’aéroport. L’accueil a été simple et chaleureux, nous nous sommes senties comme chez nous. Les sœurs ont présenté les différents services qui leur sont confiés : l’accompagnement et les visites en prison et à domicile, la gestion de l’accueil des jeunes femmes enceintes étudiantes, le centre de santé bilingue ouvert à tous … Elles sont heureuses de servir Dieu auprès des plus démunis. La célébration de l’Eucharistie nous a mis en présence du Seigneur. Dans l’après-midi, nous avons visité le centre de Paris et certains des monuments les plus importants.

Le lendemain, nous avons rejoint la Maison Mère.  Sœur Maddalena, archiviste, nous a souhaité la bienvenue et montré les lettres originales, les procès-verbaux, les objets et souvenirs des débuts de la Compagnie à aujourd’hui. L’élan de nos fondateurs, Saint-Vincent et Sainte Louise, habités par l’Esprit-Saint, a suscité en nous, un désir de renouveau et d’approfondissement de notre vocation.

Nous avons eu l’eucharistie dans la chapelle des apparitions et sœur Kathleen, Supérieure générale, a eu la gentillesse de se joindre à nous. Nous avons apprécié sa délicatesse. Soeur Carmen Briones, du Secrétariat général, nous a expliqué les différentes missions de la Maison Mère. Nous avons ensuite rejoint la communauté de la Maison Mère et des fidèles pour la prière du soir.

Troisième jour : nous avons pris la route Vincentienne à travers les principaux lieux parisiens, du début de la Compagnie. Chaque endroit évoquait un évènement : naissance et développement de notre histoire, et nous plongeait au cœur de notre être de Filles de la Charité. Dans l’après-midi, un pèlerinage à Clichy, nous a fait découvrir la paroisse, où saint Vincent fut un pasteur heureux. Enfin, nous avons visité le Sacré-Cœur.

Le quatrième jour, nous avons passé quelques heures à Taizé. Là nous avons prié et déjeuné avec des milliers de jeunes. Les jeunes volontaires effectuent toutes les tâches, assurant une bonne organisation : nettoyage, préparation et distribution de la nourriture, préparation de la liturgie … Ils nous ont appris que l’on peut vivre toujours plus simplement par la modestie de leur quotidien.

Voyage à Fain-les-Moutiers, lieu de naissance de Sainte Catherine Labouré. Nous avons eu un très bel accueil de nos sœurs. Lors de l’eucharistie, dans la petite chapelle, nous avons remercié Dieu pour tout ce que nous avons reçu pendant la journée. Le lendemain, nous avons marché en pèlerinage vers Moutiers-Saint Jean, en récitant le chapelet. Aux quatre coins de la maison familiale de Sainte Catherine, les objets qui s’y trouvent, nous ont inspiré des attitudes de vie différentes, que nous avons partagé dans l’eucharistie: le berceau, l’image de Notre-Dame au coin du feu, les seaux pour transporter l’eau, les sabots de bois de la famille … Simplicité, travail dur de la ferme, don de soi, prière, confiance en Dieu, attitudes qui ont forgé le caractère de Sainte Catherine, son ouverture à Dieu et l’ont préparé à la visite de Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse. Fain-les-Moutiers, c’est revitaliser dans notre vie les vertus d’une Fille de la Charité.

Le cinquième jour, rendez-vous à la cathédrale de Chartres, nous souvenant du pèlerinage de Sainte Louise. A l’eucharistie dans la crypte, nous avons renouvelé l’offrande de la Compagnie, faite par notre fondatrice, à l’époque. Nous sommes entrées en procession, portant des bougies et chantant au Seigneur de notre vie : “Dans nos ténèbres, allume la flamme de ton amour, Seigneur.” Nous avons remis toute la Compagnie aux pieds de Marie, en confiant le temps des assemblées qui commencent sous peu. Nous espérons qu’elles soient un véritable passage de l’Esprit et renforcent notre fidélité dans la « Petite Compagnie».

L’eucharistie du dernier jour a eu lieu à Saint Lazare, où repose le corps de saint Vincent. Nous nous sommes senties interrogées par les mots que Saint Vincent a adressés à Sainte Louise “Allez, mademoiselle …”. Nous avons mis chacune, nos noms à la suite de cette phrase et nous avons été envoyées, à la mission, où Dieu nous attend. Le Père Bernard Schoepfer, Directeur général, avec sa grande simplicité et sa gentillesse, a eu la délicatesse de venir nous accueillir.

Nous sommes retournées à Madrid le cœur brûlant d’amour pour tous les hommes, et particulièrement pour les plus pauvres, dont Sainte Louise et Saint Vincent sont tombés amoureux. Nous remercions Dieu, le Conseil provincial, Sœur Ascension Larrad, qui a si bien préparé le pèlerinage, la communauté de Neuilly et tous ceux qui ont rendu possible ce voyage aux racines de notre Compagnie. Nous avons envie de chanter : “Le Seigneur a fait pour nous des merveilles et nous exultons de joie. “

Puisse l’expérience vécue ces jours-ci, nous aider à être de meilleures servantes de Dieu, des pauvres et de la Compagnie !

Une Sœur participante

Views: 493