Vers le processus de béatification de Sr Léopoldine, M. Josepha Brandis

161017 Josepha 3a[Province de Graz – Europe Centrale]
Cette demande a été acceptée par l’évêque du diocèse de Graz-Seckau / Autriche, le 16 septembre 2016. Le Procurateur général, P. Shijo Kanjirathamkunnel CM, a présenté cette demande et la documentation correspondante au nom et en présence de la Supérieure générale des Sœurs de Marie de la Médaille Miraculeuse, de la nouvelle « postulatrice », Sr. Magda, Sœur de Marie de la Médaille Miraculeuse de Kiev, nommée par notre Supérieur général comme sa remplaçante, la secrétaire Sr. Kristina, une traductrice et Sr. Christa pour les Filles de la Charité. A partir de cette date, « Mère Brandis » peut être invoquée comme « servante de Dieu ».

Une image de Mère Brandis avec une prière vient d’être distribuée en slovène, en croate et en allemand ; d’autres langues vont suivre. Elle est un grand exemple dans la foi en la Providence Divine, dans son amour pour les pauvres et dans son amour de l’obéissance.

« Si le Bon Dieu le veut, je le veux aussi ! » disait-elle souvent ou aussi « Seigneur, fait un seul cœur de notre communauté et fais qu’elle soit toujours une communauté selon ton cœur » et encore « Seigneur, tu sais tout ce qui m’arrivera aujourd’hui, je te l’offre d’avance et je te loue pour toute peine et toute joie ».

La recherche et le classement des documents s’intensifient : autographes, témoignages, correspondance, listes d’implantions, …, même si beaucoup de ce fonds historique a été détruit pendant les bombardements de 1944 et 1945.

161017 Josepha 2Qui est Sr. Léopoldine, Mère Josepha Brandis (1815 – 1900) ?

Voici une brève biographie :

Mère Josepha est née le 27 novembre 1815 à Graz. En 1837 guidée par l’évêque du Diocèse, elle entre avec quelques compagnes chez les Sœurs de la Charité de St Vincent de Paul à Munich. En 1841, ces sœurs rentrent à Graz pour commencer le service auprès des malades de l’Hôpital général de la ville. En 1843, Sr. Léopoldine devient Supérieure générale des Sœurs de la Charité à Graz. Beaucoup de jeunes femmes demandent à être accueillies dans cette nouvelle communauté au service des malades.

Son désir de vivre selon les règles originales de Saint Vincent et de la Compagnie des Filles de la Charité de Saint Vincent de Paul fut comblé en 1850/1851. Le groupe de sœurs qui en comptait déjà environ 80 a été uni à notre Compagnie, et Sr. Léopoldine a été nommée Visitatrice.

161017 Josepha 4Sr. Léopoldine s’est engagé pendant toute sa vie pour les pauvres ; les services se multipliaient, les difficultés aussi. En réponse à une impossibilité de rester auprès des pauvres malades dans leurs maisons, elle fonda d’abord une sorte d’association de jeunes femmes formées pour ce service. Ce fut le commencement de la fondation des Sœurs de Marie de la Médaille Miraculeuse reconnue comme congrégation à part en 1925.

Au moment de la mort de « Mère Brandis », la province comptait environ 2700 sœurs et 210 maisons. Elle repose dans la crypte de la Maison provinciale ; et elle reste un exemple lumineux de fidélité, d’obéissance et de charité bienfaisante.

Sr. Christa

161017 Josepha 3

Views: 3 560