Nous sommes présents, nous partageons, et nous transmettons le message de notre réflexion

6_800x600[Province de Santa Luisa – Madrid] Nous sommes arrivées à Santa Marta de Tormes (Salamanque) l’après-midi du jeudi 6 juin pour la Rencontre interprovinciale des Filles de la Charité, en mission dans l’action sociale. Le thème était : «Nous sommes présents, nous partageons, et nous transmettons le message de notre réflexion ». Le groupe était formé par des sœurs et des collaborateurs laïcs qui partagent notre service auprès des pauvres, des enfants dans les foyers ou les centres de jour (ces enfants proviennent de familles éclatées), des immigrés, des sans-abri, etc.  

Environ 150 personnes ont participé à la deuxième partie de la rencontre,  partageant des moments de formation, des expériences de vie, des célébrations, la liturgie et surtout une vraie vie de famille. Dans cette maison vincentienne, nous sommes comme une famille.

Le corps et l’esprit devaient être préparés pour ce travail intérieur, c’était la partie essentielle de cette formation. Nous avons commencé avec M.Pepe, avec l’expérience anthropologique de modèles différents, pour discerner le vrai sens de notre chemin dans la vie, savoir comment différencier le péché et la culpabilité, et approfondir le sens de l’altérité et de l’intériorité. Le silence nous guidé vers la méditation et sur le chemin de la transcendance.

Samedi, nous avons continué avec M. José Manuel. Il a commencé avec les notions d’utopie et d’eutopie, en opposition à la dystopie. Des gens comme Thomas More, Sarmina Bilcescu, Martin Luther King, Vincent de Paul et Louise de Marillac nous ont aidé pour aborder sujet. Puis, nous sommes passés au charisme vincentien, et à l’expérience essentielle de Vincent de Paul marquée par trois aspects importants de sa vie. Ont été soulignés: l’option pour les pauvres, la confiance dans la Divine Providence et une expérience de conversion profonde. Dans l’après-midi, M. Patri et M. Auxi ont présenté l’expérience de Miguel de Mañara à Séville (centre de services à la personne).

Nous avons travaillé une nouvelle fois avec M.  José Manuel qui nous a aidés à repérer les 5 piliers de la vie de saint Vincent qui marque encore le XXI e siècle. Sa proposition d’adaptation du langage de saint Vincent à la langue d’aujourd’hui était:

SIMPLICITE → AUSTERITE

HUMILITE → EQUILIBRE

MORTIFICATION → ENTRAINEMENT

DOUCEUR → INTELLIGENCE EMOTIONNELLE

ZELE → ENTHOUSIASME

Pour conclure cette journée, nous avons pensé que vivre une Eutopie exige un investissement très élevé, qui apporte fatigue et souffrance … mais cela en vaut la peine.

Le dimanche, M. Carlos nous a rappelé l’importance de la recherche d’un point d’appui dans notre travail, pour être soutenus, et comment y arriver. Nous avons commencé par une analyse de SOI, puis se mettre en route pour aller vers les AUTRES, puis vers l’EQUIPE et puis construire une ORGANISATION. Quand on apprend à se connaître, on est prêt à DANSER avec les autres, c’est-à-dire, à COMMUNIQUER. L’idée de conflit a perdu certains de ces mystères aujourd‘hui.

A 19h30, nous avons conclu la rencontre et commencé nos adieux. Nous nous sommes enrichis de beaucoup de bonnes expériences, nous avons appris, partagé et intériorisé. Nous serons en mesure de travailler en tant que GROUPE, mais nous préférerons travailler en EQUIPE.

 4_800x600  8_800x600  9_800x600

 

 

Views: 1 972