loader image

Rencontre DREAM à Maputo, Mozambique

mars 31, 2023

Le week-end du 18/19 février 2023, un grand groupe de sœurs et de membres du personnel est arrivé à Maputo en provenance de plusieurs pays d’Afrique : Cameroun, Nigeria, Tanzanie, Congo, Kenya et Mozambique. Le personnel a été logé dans un hôtel à Maputo tandis que les sœurs ont voyagé pour rester à la maison provinciale des Filles de la Charité à Matola. Cela a nécessité de nombreux déplacements à l’aéroport, car les avions arrivaient, et plus tard repartaient, en provenance et à destination de nombreux aéroports différents et à des heures différentes. Les sœurs de Matola ont fait un travail formidable et ont passé de nombreuses heures en voiture pour tout coordonner.

12 Sœurs du Nigeria, du Cameroun, du Kenya, du Congo, de la Tanzanie et du Mozambique ont séjourné à la Maison Provinciale de Matola

Cet afflux de personnes, de Filles de la Charité et de leur personnel : Médecins, infirmières, pharmaciens, scientifiques de laboratoire, personnel informatique et coordinateurs de programme étaient tous ici pour participer à un cours DREAM d’une semaine.

Prière de clôture avec la Communauté de Sant’Egidio

DREAM : Drug Resource Enhancement against AIDS and Malnutrition est un programme de soins de santé holistique destiné aux personnes vivant avec le VIH/sida. Il a été conçu et mis en place par la Communauté de Sant’Egidio, une communauté catholique laïque de Rome, à la fin des années 1990. Sant’Egidio a fait la promesse d’apporter aux personnes vivant avec le VIH/SIDA en Afrique des soins et des traitements de la même qualité que ceux qui étaient disponibles en Europe et en Amérique du Nord à l’époque. C’était une promesse très importante et courageuse, et la Communauté de Sant’Egidio a mis en place DREAM, un programme holistique d’excellence dans 12 pays africains et dans de nombreux centres DREAM dans ces pays.

Conférence

En 2005, les Filles de la Charité ont conclu un accord, signé par le Président de Sant’Egidio et Sœur Evelyne Franc, Supérieure générale des Filles de la Charité, pour collaborer avec la Communauté de Sant’Egidio afin d’apporter DREAM dans les pays où les Sœurs vivent et travaillent en Afrique. Cet accord a été signé à Paris, à la maison mère, en 2005. Depuis, les sœurs ont ouvert 6 centres DREAM dans 6 pays africains, plus deux centres au Mozambique, Chokwe et Chalucuane, qui collaboraient déjà avec Sant’Egidio.

Participants du Cameroun et du Nigeria

La rencontre DREAM de Maputo avait pour but de rassembler les sœurs et le personnel de chaque pays afin de partager les expériences, d’évaluer et de déterminer les nouveaux défis auxquels leurs programmes sont confrontés 20 ans plus tard.  Le programme DREAM fournit des conseils et des tests, des soins et des traitements aux personnes vivant avec le VIH/sida, la prévention de la transmission du virus de la mère à l’enfant, des laboratoires moléculaires pour la charge virale et les tests CD4, des pharmacies, des unités de nutrition, des soins et des traitements contre la tuberculose, un soutien psychosocial et des soins à domicile pour les personnes qui en ont besoin. Le DREAM a connu un énorme succès, notamment dans la prévention de la transmission du virus de la mère à l’enfant. Toute mère qui se rend au centre au début de sa grossesse et qui suit le traitement est sûre d’avoir un bébé en bonne santé et séronégatif. C’est un immense soulagement et une grande joie pour la mère et toute la famille. On constate également que la majorité des enfants nés séronégatifs, dont beaucoup sont aujourd’hui des adolescents, tendent à le rester grâce aux conseils psychosociaux et aux groupes de soutien aux jeunes qui éduquent et soutiennent ces jeunes, les parents de demain.

Participants du Kenya et du Congo

Depuis le début, DREAM s’occupe également des maladies connexes : tuberculose, infections diverses et, ces dernières années, dépistage du cancer du col de l’utérus chez les femmes, conseils, soutien et orientation vers un traitement. Au cours des présentations, et d’après l’expérience des participants, les nouveaux défis seront le cancer, la malaria, l’hypertension, le diabète et l’épilepsie.

La croissance économique, même si elle est lente, se traduit par une amélioration de la santé générale. Les modes de vie se sont améliorés et le visage de l’extrême pauvreté, bien que toujours très préoccupant, a également changé. La mortalité maternelle et infantile a été réduite. La mortalité due au VIH a fortement diminué. Toutefois, l’accès à des soins de santé de qualité pour les personnes démunies reste une préoccupation majeure.  De nouveaux défis apparaissent et DREAM, lors de sa réunion à Maputo, s’est montré plus que désireux et prêt à relever ces défis dans le cadre du programme actuel.