loader image

Les jeunes

… Jésus grandissait en sagesse, en taille et en grâce, devant Dieu et devant les hommes.

(Lc 2, 52)

Semer pour l’avenir

Sainte Louise considérait que l’éducation était le moyen d’assurer la formation et le développement des enfants et des jeunes. Elle a demandé l’autorisation d’ouvrir des petites écoles pour y accueillir des filles pauvres qui, livrées à elles-mêmes, seraient devenues mendiantes. Les Sœurs devaient dispenser à leurs élèves un enseignement complet, pratique et concret leur permettant de gagner honnêtement leur vie et de pourvoir aux besoins de leur famille. Elles leur enseignaient aussi le catéchisme selon des méthodes sûres et les éduquaient à une vie conforme à l’Evangile.

Le monde a changé et les jeunes sont parfois déconsidérés. Cependant, bien accompagnés, ils sont généreux et enthousiastes, prêts à s’engager et à devenir les vrais disciples de Jésus, avec une foi active et une charité inventive, en particulier envers les pauvres.

Accompagner les adolescents et les jeunes dans leurs recherches et leurs désirs est un impératif pour nous.

Nous les rejoignons :

  • dans les écoles élémentaires, secondaires et les universités
  • dans les activités catéchétiques et celles de la pastorale des jeunes
  • dans les différents mouvements, en particulier ceux de la Famille vincentienne :
    • Jeunesse Mariale Vincentienne (JMV)
    • Laïcs missionnaires vincentiens (MISEVI)
    • Programmes de jeunes volontaires vincentiens
  • dans des associations spécialisées pour accompagner les délinquants, les enfants de la rue, etc.